Laboratoire de physiologie de l’exercice et de santé cardiovasculaire

Notre équipe s’adonne à la recherche clinique dans les domaines de la science de l’exercice, de la prévention et de la réadaptation cardiovasculaires et de la santé des femmes. Notre programme de recherche vise à :
  • Comprendre le rôle de l’entraînement physique dans la prise en charge des maladies cardiovasculaires;
  • Mettre au point des méthodes pratiques et efficaces pour prescrire et surveiller des programmes d’exercices;
  • Comprendre l’incidence de l’état menstruel sur la santé cardiovasculaire des femmes;
  • Concevoir et tester des interventions en milieu de travail susceptibles d’améliorer la santé cardiovasculaire.
Projets 

Examen de la relation entre la fragilité, les taux d’infection à la COVID-19 et les complications associées à la COVID-19 chez les aînés atteints d’une maladie cardiovasculaire (FRAPA-COVID)

FRAPA-COVID est une étude de cohorte prospective qui examine, d’une part, la relation entre la fragilité et les taux d’infection à la COVID-19 chez les aînés atteints d’une maladie cardiovasculaire et, d’autre part, le rôle de la fragilité et des mouvements sur 24 heures (activité physique, comportements sédentaires, sommeil) dans les complications de santé physique et mentale associées à la COVID-19.

Essai clinique PiezoRx

L’étude PiezoRx est un essai clinique randomisé sur le rôle d’un podomètre accompagné d’une application Web qui enregistre le nombre de pas et l’activité physique de Canadiens francophones participant au programme de prévention et de réadaptation FrancoForme® de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. Cette étude se fait en collaboration avec le programme FrancoForme et StepsCount inc.

Étude sur le personnel infirmier de la région de Champlain

L’étude sur le personnel infirmier de Champlain est un projet d’observation multicentrique qui évalue les déterminants de l’activité physique chez le personnel infirmier du Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain, en Ontario. Il s’agit d’une collaboration entre la cellule d’innovation Interventions psychologiques et comportementales, la Division de prévention et de réadaptation cardiaque et les hôpitaux partenaires suivants : l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa; L’Hôpital d’Ottawa (campus Civic, Général et Riverside); l’Hôpital commémoratif du district de Winchester; l’Hôpital Renfrew Victoria; l’Hôpital régional de Pembroke; le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario; l’Hôpital Montfort; le Centre de santé mentale Royal Ottawa; l’Hôpital Queensway Carleton; et l’Hôpital St. Francis Memorial.

L’exercice physique chez les personnes atteintes de fibrillation auriculaire permanente :  essai « Exercice-FA »

L’étude Exercice-FA est un essai clinique contrôlé randomisé sur les effets de l’exercice sur la santé physique et mentale des patients atteints de FA persistante et permanente. Il s’agit d’un projet multidisciplinaire auquel prennent part la cellule d’innovation sur la fibrillation auriculaire, la Division de prévention et de réadaptation cardiaque et les équipes de santé familiale du Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain, en Ontario.

Réadaptation cardiovasculaire préopératoire chez des patients en attente d’une transplantation cardiaque - Répondre aux besoins cliniques (PREHAB HTx)

L’étude PREHAX HTx est un essai contrôlé randomisé multicentrique examinant les effets de la réadaptation cardiovasculaire préopératoire (y compris l’exercice physique, la gestion du stress et les ateliers de nutrition) sur la capacité fonctionnelle chez des adultes atteints d’insuffisance cardiaque avancée en attente d’une transplantation cardiaque. Il s’agit d’un projet collaboratif auquel participent la cellule d’innovation sur l’insuffisance cardiaque, la Division de prévention et de réadaptation cardiaque, l’Hôpital général de Toronto et l’Institut de réadaptation de Toronto.

Au-delà des épreuves d’effort : évaluation des épreuves d’effort sous-maximales dans les programmes de réadaptation cardiaque (RC épreuves sous-maximales)

L’étude RC épreuves sous-maximales est un essai prospectif évaluant les épreuves d’effort sous-maximales dans les programmes de réadaptation cardiaque. Il s’agit d’une collaboration entre la Division de prévention et de réadaptation cardiaque et l’Hôpital Montfort.

Publications 

Voir PubMed.
Voir profil Research Gate.
Voir profil Google Scholar.

Publications choisies :

  • Way K, Vidal-Almela S, Keast ML, Hans H, Pipe AL, Reed JL. The Feasibility of Implementing Aerobic Interval Training in Cardiac Rehabilitation Settings: A Retrospective Analysis. BMC Sports Science, Medicine and Rehabilitation. 2020. 12: 38.

  • Vidal-Almela S, Czajkowski B, Prince SA, Chirico D, Way K, Pipe AL, Reed JL. Lessons learned from community physical activity programs: A review of factors influencing women’s participation in and adherence to cardiac rehabilitation. EJPC. 2020. Epub ahead of print.

  • Reed JL, LM Cotie, CA Cole, Harris J, Moran B, Scott K, Terada T, Buckley JP, Pipe AL. Evaluating Submaximal Exercise Tests as Predictors of Peak Aerobic Power in Cardiovascular Rehabilitation Settings (BEST Study). Frontiers in Physiology. 2020: 10: article 1517.

  • Way K, Reed JL. Meeting The Needs Of Women In Cardiac Rehabilitation: Is High-Intensity Interval Training the Answer? Circulation. 2019: 139: 1247-1248.

  • Terada T, Beanlands RA, Tulloch HE, Pipe AL, Chirico D, Reed JL. Aerobic Interval Training and Moderate-Intensity Continuous Training are Associated with Sex-Specific Improvements in Psychological Health in Patients with Heart Disease. European Journal of Preventive Cardiology. 2019: 26(8): 888-891.

  • Reed JL, Clarke A, Faraz M, Tulloch HE, Birnie DH, Reid RD, Pipe AL. The impact of cardiac rehabilitation on mental and physical health in patients with atrial fibrillation: A matched case-control study. Canadian Journal of Cardiology. 2018: 34(11): 1512-1521.

  • Reed JL, Terada T, Chirico D, Prince SA, Pipe AL. The Effects of Cardiac Rehabilitation in Patients with Atrial Fibrillation: A Systematic Review. Canadian Journal of Cardiology. 2018 Oct: 34(10): S284–S295.

  • Reed JL, Prince SA, Pipe AL, Attallah S, Adamo KB, Tulloch HE, Manuel D, Mullen KA, Fodor JG,  Reid RD. Influence of the Workplace on Physical Activity and Cardiometabolic Health: Results of the Multi-Centre Cross-Sectional Champlain Nurses’ Study. International Journal of Nursing Studies. 2018 Feb: 81: 49-60.

  • Reed JL, Prince SA, Elliott CG, Mullen KA, Tulloch HE, Hiremath S, Cotie, LM, Pipe AL, Reid RD. The Impact of Workplace Physical Activity Interventions on Physical Activity and Cardiometabolic Health among Working-age Women: A systematic Review and Meta-Analysis. Circulation: Cardiovascular Quality and Outcomes. 2017 Feb: 10(2): e003516. 

  • Reed JL, Pipe AL. Practical Approaches to Prescribing Physical Activity and Monitoring Exercise Intensity. Invited review for special issue entitled Physical Activity and the Heart. Canadian Journal of Cardiology. 2016 Apr: 32(4): 514-522.

Personnel 

Membres actuels de l’équipe

Carley O'Neill, Ph.D., chercheuse-boursière de niveau postdoctoralCarley O'Neill, Ph.D., chercheuse-boursière de niveau postdoctoral

Titulaire d’un baccalauréat en kinésiologie de l’Université Acadia, Carley O’Neill a fait ses études de maîtrise et de doctorat à l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario. Sa thèse portait sur les effets de l’entraînement par intervalles à haute intensité chez les adultes asthmatiques. Carley est une physiologiste de l’exercice clinique certifiée par la SCPE. Comme étudiante diplômée, elle a donné divers cours à l’École de la santé et au programme de promotion de la condition physique du Collège Durham. Elle a aussi été chargée de cours à l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario.

Dans ses futures recherches, elle souhaite explorer le recours à différents types d’entraînements pour aider à gérer certaines maladies chroniques, en particulier chez les femmes. Carley est une adepte de la course à pied et du vélo, et aime passer du bon temps avec sa famille et ses amis.

Tasuku TeradaTasuku Terada, Ph.D., boursier de recherche postdoctorale

M. Terada a obtenu son doctorat en physiologie de l’exercice à l’Université de l’Alberta. Dans sa thèse, M. Terada s’intéressait principalement à l’efficacité des différents protocoles d’activité physique pour l’amélioration de la santé cardiovasculaire, de la composition corporelle et du métabolisme des glucides des personnes atteintes du diabète de type 2. Il a étudié différentes approches pour optimiser la valeur de l’exercice à ces fins, y compris l’exercice à intervalles de haute intensité, et l’exercice pendant le jeune. Après avoir terminé son doctorat, à titre de boursier de recherche postdoctoral, il a travaillé étroitement avec le groupe de soins bariatriques et le groupe de recherche en réadaptation menée par une équipe de recherche multidisciplinaire. Grâce à cette expérience, il a voulu mieux comprendre les impacts de l’obésité chez les patients qui subissent un traitement des artères coronaires. Il s’est intéressé dans un phénotype unique d’obésité lié à l’âge ou de dépendance à la sédentarité caractérisée par la coexistence d’une faible masse musculaire et d’une masse grasse importante (obésité sarcopénique). Ses recherches futures exploreront le rôle de l’exercice pour contrecarrer le développement ou la progression de maladies chroniques, dont l’obésité, le diabète et les risques associés à ces maladies.

 

Sol Vidal Almela, MSc (PhD Candidate)Sol Vidal Almela, M.Sc. (doctorante)

Sol Vidal Almela est doctorante à l’École des sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa. Elle travaille sous la supervision de Jennifer Reed et du Dr Denis Prud’homme.

Sol a obtenu son baccalauréat en sciences de l’activité physique et des sports de l’Université de Valence. Elle a ensuite obtenu sa maîtrise en physiologie de l’exercice clinique à l’Université de Liverpool John Moores.

Elle a adoré travailler dans un milieu clinique de réadaptation cardiaque. Après avoir travaillé en promotion de la santé pour encourager les gens à adopter des styles de vie sains, elle a décidé de se consacrer aux études et à la recherche.

Elle s’intéresse particulièrement à la santé cardiaque des femmes et espère mieux comprendre comment les aider à réduire les facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires. En dehors des classes, elle est très emballée à l’idée de faire du patin sur la patinoire du Canal Rideau.

Matheus MisturaMatheus Mistura, M.Sc., coordonnateur de la recherche clinique

Matheus détient une maîtrise en kinésiologie de l’Université de Victoria. Ses recherches se centrent sur les approches incitatives et les choix alimentaires. Matheus a aussi participé au projet Eat, Play, Live (une intervention visant à promouvoir l’adoption de directives nutritionnelles dans les installations récréatives de trois provinces canadiennes). Matheus aime travailler dans un environnement de recherche et développer ses connaissances dans divers domaines.

Avant d’entreprendre ses études supérieures, Matheus a travaillé pendant trois ans comme diététiste autorisé au Brésil, où il a travaillé avec divers types d’athlètes. En dehors du travail, Matheus aime aller au gymnase, passer du temps avec ses proches et faire de la randonnée.

Harleen HansHarleen Hans, B. Sc., R.Kin., coordonnatrice de la recherche clinique

Harleen a obtenu son baccalauréat en sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa. Après avoir fait un stage d’un an sous la supervision de Jennifer Reed, Harleen a continué de travailler à divers essais cliniques avec le Laboratoire de physiologie de l’exercice et de santé cardiovasculaire. Elle poursuit actuellement des études de maîtrise en santé publique avec spécialisation en épidémiologie à l’Université Lakehead.

Dans ses loisirs, elle aime aller au gym, danser et passer du temps en famille. Harleen saisit toutes les occasions d’aider les autres et est heureuse de continuer à travailler au sein de l’équipe à de nouveaux projets.

Katelyn Comeau, B.Sc. (candidate à la M.Sc.)Katelyn Comeau, B.Sc. (candidate à la M.Sc.)

Katelyn est présentement inscrite au programme de maîtrise en sciences de l’activité physique à l’Université d’Ottawa. Elle se spécialisera en physiologie de l’exercice clinique, sous la supervision conjointe de Jennifer Reed et de Lara Pilutti.

Pendant ses études de baccalauréat ès sciences à l’Université Liberty, Katelyn a effectué un stage d’été à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa sous la supervision de Jennifer Reed. Après avoir travaillé pendant deux étés au Laboratoire de physiologie de l’exercice et de santé cardiovasculaire, elle a décidé d’entreprendre une maîtrise en raison de son intérêt croissant pour la physiologie de l’exercice et la recherche sur la santé cardiaque des femmes.

Elle détient une certification de physiologiste de l’exercice de l’ACSM, une certification de spécialiste de la force et du conditionnement de la NSCA et le titre d’entraîneuse personnelle de la NASM. Elle prévoit approfondir ses connaissances en réadaptation cardiaque en travaillant avec des patients atteints de fibrillation auriculaire et en explorant la recherche sur les différences de sexe et de genre. Katelyn adore trouver des moyens d’utiliser l’exercice physique pour traiter diverses maladies chroniques.

Partager