Consortium de recherche sur l’imagerie cardiovasculaire non effractive

L’imagerie, qui ouvre une fenêtre sur la structure et les fonctions du cœur comme du système cardiovasculaire, joue un rôle indispensable dans la prise de décisions touchant les patients atteints de troubles cardiaques.

L’imagerie cardiaque étant une méthode de diagnostic rapide, précise, économique et moins effractive que d’autres, les innovations dans ce domaine ont de bonnes chances de grandement améliorer les résultats pour la santé des patients. L’imagerie fait toutefois partie des dépenses en santé qui connaissent la plus forte croissance. Il est donc impératif de concevoir et d’adopter la technologie d’imagerie la plus efficace possible en vue d’en optimiser la valeur pour les patients et la société en général. Cette technologie, y compris la détermination des marqueurs biologiques connexes, progresse à un rythme que ne suit pas l’évaluation de son impact clinique et économique.

Nous avons besoin de trouver le plus rapidement possible des approches de l’imagerie qui contribuent à : a) une sélection plus aisée des patients auxquels sont proposées des thérapies médicales, y compris effractives; b) une meilleure caractérisation des phénotypes des patients atteints de troubles cardiovasculaires; c) la création d’outils de diagnostic non effractifs plus précis; d) l’évaluation de l’impact des stratégies d’imagerie sur les résultats pour la santé des patients, la qualité de vie de ces derniers et les coûts pour le système de santé; e) la normalisation des pratiques d’imagerie dans leurs applications cliniques et scientifiques; et, enfin, f) la mise au point, à partir de l’imagerie, de nouveaux biomarqueurs et de nouvelles techniques applicables à la maladie cardiovasculaire. Seule une équipe multidisciplinaire peut effectuer les comparaisons et évaluations cliniques des différentes approches de l’imagerie ainsi que la recherche translationnelle nécessaires pour combler ces lacunes.

Ainsi, la cellule d’innovation qu’est le Consortium de recherche sur l’imagerie cardiovasculaire non effractive cherche à approfondir notre compréhension de la maladie cardiovasculaire, à analyser la progression d’une telle maladie, de même qu’à perfectionner nos méthodes de diagnostic et les traitements proposés aux patients, de sorte à améliorer la qualité et les résultats des soins prodigués à ces derniers. Elle y parvient grâce à des applications novatrices de l’imagerie non effractive.

Objectifs de la cellule

Les travaux du Consortium de recherche sur l’imagerie cardiovasculaire non effractive visent à :

  • créer ou valider des sondes et autres outils, des techniques et des stratégies d’imagerie sans précédent et fournir une plateforme translationnelle pour : a) l’évaluation des nouveaux biomarqueurs et des nouvelles méthodes d’imagerie; b) l’établissement des principales cibles de l’imagerie pour les essais et les applications cliniques à venir et c) la facilitation de l’élaboration de politiques;
  • comprendre et cerner les mécanismes et la progression de la maladie cardiovasculaire;
  • comprendre et valider les propriétés de l’imagerie cardiaque comme outil de diagnostic et de pronostic;
  • établir des protocoles standardisés, des mesures d’assurance de la qualité (AQ) et des bases de données centrales, afin de veiller à ce que les recherches soient fiables et axées sur les résultats;
  • évaluer les stratégies d’imagerie sur le plan des résultats cliniques pertinents, de la qualité de vie, du rapport coût-efficacité, du diagnostic et de la prise de décisions concernant les patients atteints de troubles cardiaques;
  • étudier l’éventuelle mise à contribution de l’imagerie cardiaque dans la prise des décisions relatives aux traitements proposés aux patients et dans l’amélioration des résultats de ces traitements.

Les membres de la cellule cherchent à atteindre les objectifs ci-dessus et, donc, à répondre à des questions de nature fondamentale ou liées à la pratique clinique en médecine cardiovasculaire, et ce, en ayant recours à plusieurs types d’imagerie cardiaque – cardiologie nucléaire, tomographie par émission de positons (TEP) cardiaque, échocardiographie, tomodensitographie (TDM) cardiaque et résonance magnétique cardiaque – soit individuellement, soit combinés de différentes façons.

Scientifiques de la cellule d’innovation

Chercheur principal : Benjamin Chow, M.D., Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO)
Cochercheurs principaux : Rob deKemp, Ph.D. et Girish Dwivedi, M.D., Ph.D., ICUO.

Membres de la cellule à l’ICUO
Kathy Ascah M.D., Rob Beanlands M.D., Luc Beauchesne M.D., Ian Burwash M.D., Kwan Chan M.D., Ross Davies M.D., Sandy Dick M.D., Peter Liu M.D., Girish Nair M.D., Pablo Nery  M.D., Terrence Ruddy  M.D., Ellamae Stadnick  M.D., Glenn Wells  Ph.D.

Autres membres de la cellule
Greg Cron, Ph.D., associé de recherche clinique principal, Université d’Ottawa
Carole Dennie, M.D., radiologue, L’Hôpital d’Ottawa
Joao Inacio, M.D., imagerie diagnostique, L’Hôpital d’Ottawa
Ran Klein, Ph.D., physicien en imagerie, L’Hôpital d’Ottawa
Elena Pena, M.D., professeure adjointe en radiologie, radiologue cardiothoracique à L’Hôpital d’Ottawa
Rebecca Thornhill, Ph.D., professeure adjointe en radiologie, physicienne en imagerie par résonance magnétique à L’Hôpital d’Ottawa
Lionel Zuckier, M.D., chef de la Division de médecine nucléaire, L’Hôpital d’Ottawa

Projets pilotes en cours

La corrélation entre, d’une part, les mécanismes de l’arythmie cardiaque et le substrat arythmogène et, d’autre part, la fibrillation auriculaire résistante à l’ablation

Ce projet pilote vise à évaluer l’utilité d’une approche novatrice combinant trois analyses pour l’ablation de la fibrillation auriculaire (FA) par cathéter : celle du tracé d’un électrocardiogramme (ECG), non effractif, celle de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) cardiaque de la fibrose de l’oreillette gauche et celle, par HED-TEP, d’une innervation autonome. Il s’agit de travaux multidisciplinaires auxquels participent les membres de la cellule de fibrillation auriculaire et ceux de la cellule d’imagerie cardiovasculaire.

Projet dirigé par Pablo Nery, M.D., Rob deKemp, Ph.D., et Elena Pena, M.D.

Sélection de publications de membres de la cellule d’innovation
  1. Chow BJ, Dorbala S, Di Carli MF, Merhige ME, Williams BA, Veledar E, Min JK, Pencina MJ, Yam Y, Chen L, Anand SP, Ruddy TD, Berman DS, Shaw LJ, Beanlands RS.  Prognostic value of PET myocardial perfusion imaging in obese patientsJACC Cardiovasc Imaging. 2014 Mar;7(3):278-87
  2. Wells RG, Timmins R, Klein R, Lockwood J, Marvin B, deKemp RA, Wei L, Ruddy TD.  Dynamic SPECT measurement of absolute myocardial blood flow in a porcine modelJ Nucl Med. 2014 Oct;55(10):1685-91.
  3. Boczar KE, Alam M, Chow BJ, Dwivedi G.  Incremental prognostic value of estimated LV end-diastolic volume by cardiac CTJACC Cardiovasc Imaging. 2014 Dec;7(12):1280-1.
  4. Hall AB, Ziadi MC, Leech JA, Chen SY, Burwash IG, Renaud J, deKemp RA, Haddad H, Mielniczuk LM, Yoshinaga K, Guo A, Chen L, Walter O, Garrard L, DaSilva JN, Floras JS, Beanlands RS.  Effects of short-term continuous positive airway pressure on myocardial sympathetic nerve function and energetics in patients with heart failure and obstructive sleep apnea: a randomized studyCirculation. 2014 Sep 9;130(11):892-901.
  5. Pen A, Yam Y, Chen L, Dennie C, McPherson R, Chow BJ.  Discordance between Framingham Risk Score and atherosclerotic plaque burdenEur Heart J. 2013 Apr;34(14):1075-82.
  6. Coutinho T, Goel K, Corrêa de Sá D, Carter RE, Hodge DO, Kragelund C, Kanaya AM, Zeller M, Park JS, Kober L, Torp-Pedersen C, Cottin Y, Lorgis L, Lee SH, Kim YJ, Thomas R, Roger VL, Somers VK, Lopez-Jimenez F.  Combining body mass index with measures of central obesity in the assessment of mortality in subjects with coronary disease: role of «normal weight central obesity . J Am Coll Cardiol. 2013 Feb 5;61(5):553-60.
  7. Mc Ardle BA, Dowsley TF, deKemp RA, Wells GA, Beanlands RS.  Does rubidium-82 PET have superior accuracy to SPECT perfusion imaging for the diagnosis of obstructive coronary disease?: A systematic review and meta-analysisJ Am Coll Cardiol. 2012 Oct 30;60(18):1828-37.
  8. Chow BJ, Wells GA, Chen L, Yam Y, Galiwango P, Abraham A, Sheth T, Dennie C, Beanlands RS, Ruddy TD.  Prognostic value of 64-slice cardiac computed tomography severity of coronary artery disease, coronary atherosclerosis, and left ventricular ejection fractionJ Am Coll Cardiol. 2010 Mar 9;55(10):1017-28.

 

 

Partager