L’Institut de cardiologie accueille une nouvelle chercheuse qui se penchera sur les facteurs de risque cardiovasculaire inexplorés

Jodi Edwards, PhD
Jodi Edwards, Ph.D.
Chercheuse et directrice du programme de recherche « Brain and Heart Nexus »
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa

OTTAWA, le 14 décembre 2017 - L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa est fier d’accueillir dans son équipe Jodi Edwards, Ph.D., en tant que chercheuse et directrice d’un programme de recherche sur le cœur et le cerveau. Mme Edwards arrive de l’Institut de recherche Sunnybrook de Toronto, où elle a mené des recherches postdoctorales auprès de la Dre Sandra Black dans le cadre du Partenariat canadien pour le rétablissement de l’AVC de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Le programme de recherche de Jodi Edwards utilise des données cliniques et administratives tirées de bases de données représentatives de la population pour évaluer la contribution de facteurs de risque cardiovasculaire inexplorés — comme les changements physiologiques associés au remodelage cardiaque précoce — aux résultats cliniques des patients présentant un risque élevé d’accident vasculaire cérébral, de fibrillation auriculaire et de déclin cognitif. Le but ultime est de concevoir des outils pour repérer les personnes les plus susceptibles de subir des problèmes cardiovasculaires afin de prolonger la période où il est encore possible de prévenir ces problèmes.

Jodi Edwards a obtenu une maîtrise en linguistique de l’Université de Calgary avant de déménager à Vancouver en 2008 pour faire ses études de doctorat en épidémiologie clinique à l’Université de la Colombie-Britannique. Sa thèse porte sur l’identification de nouveaux déterminants neurophysiologiques du risque d’accident vasculaire cérébral récurrent et d’incidents cardiaques graves chez les personnes ayant récemment subi un accident ischémique transitoire (AIT). Ces travaux ont été publiés dans la revue Stroke et ont valu à leur auteure le prix Cerveau en tête de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des Instituts de recherche en santé du Canada en 2011.

« Nous sommes ravis d’accueillir Jodi Edwards dans notre équipe », a dit Peter Liu, directeur scientifique de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. « En tant que brillante jeune chercheuse, elle jette un nouvel éclairage sur les facteurs de risque cardiovasculaire dans le but de repérer les personnes les plus à risque. »

L’ICUO est le plus important centre de santé cardiovasculaire axé sur la recherche, le traitement et la prévention des maladies du cœur au Canada. En plus d’offrir des soins personnalisés de pointe, il contribue à façonner la pratique de la médecine cardiovasculaire et à révolutionner notre compréhension des maladies du cœur et leur traitement. L’équipe de l’ICUO mène de nombreuses recherches et utilise ses découvertes pour améliorer les soins offerts aux patients. Au service de la collectivité locale, nationale et internationale, l’ICUO ouvre la voie d’une nouvelle ère dans le domaine de la santé cardiaque.

Médias :

Judith Lachance
Agente de promotion et de communication
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
613-798-5555 (17793)
613-806-0188 (cell.)
jlachance@ottawaheart.ca
Twitter logo@HeartInstitute

Partager