La majorité des Ontariens souffrent d’embonpoint ou d’obésité

La majorité des Ontariens souffrent d’embonpoint ou d’obésité

OTTAWA, le 9 septembre 2010 – Une nouvelle étude de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) révèle que le taux combiné d’embonpoint et d’obésité dans la population adulte de l’Ontario est de 70 % et est associé à une forte prévalence d’hypertension artérielle, important facteur de risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Partager