Faits au sujet de l’Institut

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa est, à l’échelle du pays, le centre de santé cardiovasculaire le plus important et le plus innovateur qui se consacre à la recherche, au traitement et à la prévention des maladies du cœur.

Nous offrons des soins de pointe personnalisés, façonnons la pratique de la médecine cardiovasculaire et révolutionnons la compréhension des maladies du cœur ainsi que leur traitement. Grâce à nos recherches, nous acquérons de nouvelles connaissances et utilisons ces découvertes pour améliorer les soins. Au service de la communauté locale, nationale et internationale, nous sommes les pionniers d’une nouvelle ère dans le domaine de la santé cardiaque.

En bref

  • Nous comptons 1 400 médecins, infirmières, chercheurs, techniciens, professionnels paramédicaux et autres.
  • Nous recevons chaque année plus de 220 000 visites de patients venus des quatre coins du pays.
  • Nous sommes renommés pour l’excellence des soins que nous prodiguons à nos patients, dont le taux de satisfaction se situe parmi les plus élevés en Ontario.
  • Nous dirigeons le plus important programme de prévention et de réadaptation cardiaque du Canada.
  • Nos 65 chercheuses et chercheurs principaux et 250 membres du personnel de recherche ont à cœur de mieux comprendre, prévenir et traiter les maladies du cœur.

Faits notables

  • Nous sommes dans la première tranche de 3 % des meilleurs établissements de recherche du monde pour la qualité et l’impact de nos publications scientifiques, d’après le classement mondial le plus complet dans ce domaine, SCImago Institutions Rankings.
  • L’Institut est un chef de file canadien en télémédecine et télésanté. Nous avons réduit de 54 % le taux de réadmission des patients atteints d’insuffisance cardiaque – et pour chaque patient dispensé en toute sécurité d’une visite à l’urgence, d’une réadmission et d’un séjour à l’hôpital, les économies réalisées peuvent atteindre 20 000 $.
  • Nous avons créé et mis en œuvre un protocole régional d’intervention reconnu mondialement qui a permis de diminuer de moitié le nombre de décès attribuables à une crise cardiaque de type STEMI.
  • Notre programme d’abandon du tabac est utilisé dans plus de 350 établissements au Canada et adopté progressivement à l’échelle internationale.

Soins aux patients

  • Nous sommes, pour 40 hôpitaux ontariens, le principal centre vers lequel sont dirigés les patients.
  • Nous sommes un chef de file mondial en techniques chirurgicales à effraction minimale.
  • Notre division de cardiologie a un nombre de patients parmi les plus élevés d’Amérique du Nord et un taux de mortalité parmi les plus bas.
  • Nous sommes officiellement désignés aux termes de la Loi sur les services en français de l’Ontario. La majorité de nos services sont offerts dans les deux langues officielles.
  • Le Centre national de TEP cardiaque est une ressource provinciale désignée et une installation centrale pour l’imagerie au Canada.
  • Nous avons souvent plus d’une centaine d’essais cliniques en cours, ce qui permet à nos patients de bénéficier de nouveaux traitements qui demeureraient peut-être inaccessibles autrement.

Faits marquants en recherche

  • Reconnu de par le monde, le programme de recherche de l’Institut de cardiologie est à l’origine de nombreuses avancées :
  • Identification du plus important facteur de risque génétique en cause dans les maladies coronariennes et les crises cardiaques (le gène 9p21) – et le plus déterminant aussi à être pointé du doigt depuis le cholestérol. La présence de ce gène accroît de 40 % le risque de maladie du cœur.
  • Mise au point de RAPID GENE, le tout premier test génétique réalisé au chevet des patients.
  • Découverte du fondement génétique de la fibrillation auriculaire, la forme la plus courante d’arythmie cardiaque, qui touche 250 000 Canadiens.
  • Introduction de la resynchronisation cardiaque comme traitement courant de l’insuffisance cardiaque légère ou modérée.
  • Découverte d’un nouveau mécanisme qui permet de mobiliser et d’exporter le cholestérol des cellules.

Faits marquants en éducation

  • Nous formons chaque année plus de 280 futurs médecins ou professionnels autres qui poursuivent des études supérieures ou postdoctorales.
  • Nous offrons des occasions de formation continue, y compris sur les pratiques exemplaires, aux infirmières, aux technologues et aux autres professionnels et établissements de soins de santé.
  • Les outils et programmes d’information que nous créons à l’intention des patients servent de modèles à d’autres établissements de santé aux quatre coins du pays.

Partager