Stress, dépression et anxiété

Stress

Effets du stress sur le coeur

Dans les situations stressantes, notre corps réagit en sécrétant des hormones du stress. En réaction, notre rythme cardiaque et notre tension artérielle augmentent, notre respiration s’accélère et devient superficielle, nous commençons à transpirer et, de façon générale, notre corps tout entier fonctionne à plein régime.

À court terme, ces réactions nous rendent plus alertes et aptes à faire face à la situation stressante. Toutefois, si le stress dure pendant de longues périodes de temps, d’autres changements se produiront :

  • Les cellules adipeuses (graisses) qui ont été libérées dans le sang pour produire plus d’énergie sont converties en cholestérol;
  • Les plaquettes circulant dans le sang deviennent plus « collantes »;
  • Les habitudes de vie changent de sorte qu’il devient plus difficile de bien manger, de faire de l’activité physique et d’obtenir suffisamment de repos.

Conseils pour gérer le stress

La façon dont nous envisageons un événement détermine son effet sur notre santé.

  • Participez à un programme de gestion du stress (voir ci-après) et apprenez à :
    • Identifier vos facteurs de stress et les effets du stress sur vous;
    • Utiliser des stratégies de gestion du stress comme des exercices de respiration et de relaxation.
  • Soyez physiquement actif tous les jours pour contribuer à réduire les effets du stress.
  • Identifiez et utilisez vos réseaux de soutien (p. ex., famille, amis).
  • Procurez-vous le livret Le stress apprivoisé au Centre de la prévention et du mieux-être de l’Institut de cardiologie et lisez un livre sur la gestion du stress.
  • Si le stress devient une source de préoccupation ou interfère avec vos activités quotidiennes, adressez-vous à votre médecin ou à votre infirmière pour obtenir de l’aide. Ils pourront vous recommander des livres et des sites Web ou vous orienter vers des services de consultation.

Pour plus d’information sur le stress

Programme de gestion du stress

Le Centre de prévention et de réadaptation Minto de l’Institut de cardiologie propose un programme de gestion du stress basé sur l’acquisition de compétences et d’outils pratiques pour gérer plus efficacement le stress au quotidien. Le programme est offert sous forme de 5 séances de groupe d’une durée de 90 minutes abordant des sujets variés, y compris :

  • Techniques de respiration et de relaxation des muscles;
  • Affirmation de soi;
  • Identification et modification des pensées négatives automatiques;
  • L’humour comme stratégie d’adaptation.

Endroit : Institut de cardiologie, 40, rue Ruskin, Ottawa
Pour vous inscrire, composez le 613-696-7399.
Coût : 30 $

Les membres de la famille des patients peuvent participer au programme de gestion du stress par l’entremise du Centre de la prévention et du mieux-être, après une évaluation de leur risque de maladie cardiovasculaire.

Livres

  • Ne vous noyez pas dans un verre d’eau. Carlson, Richard (2001).
  • Don’t Sweat the Small Stuff… and It’s All Small Stuff. Carlson, R.
  • Full Catastrophe Living: Using the Wisdom of Your Body and Mind to Face Stress, Pain and Illness. Kabat-Zinn, J.
  • Stress, Sanity and Survival. Woolfolk, R., et Richardson, F.C.

Dépression

La dépression est fréquente chez les patients atteints d’une maladie du coeur. En effet, environ 1 patient cardiaque sur 5 (ou 20 %) souffre de dépression clinique (majeure). Les symptômes ci-dessous sont associés à la dépression. Si vous présentez 5 symptômes ou plus et qu’ils persistent depuis au moins 2 semaines, consultez votre médecin ou votre infirmière.

Principaux symptômes de dépression :

  • Tristesse
  • Perte d’intérêt dans les activités que vous aimiez
  • Modification de l’appétit
  • Prise ou perte de poids importante non volontaire
  • Perturbations du sommeil
  • Manque d’énergie
  • Difficulté de concentration ou de mémoire
  • Retrait de la vie sociale ou évitement des amis et de la famille
  • Sentiment d’inutilité, d’impuissance ou de désespoir
  • Baisse de la libido (désir sexuel)
  • Pensées de mort ou de suicide

Effets de la dépression sur le coeur

La dépression a des effets directs et indirects sur le coeur. De fait, la dépression contribue directement à la maladie du coeur en augmentant le risque de formation de caillots sanguins et d’accumulation de dépôts lipidiques dans les artères. De plus, elle affaiblit le système immunitaire, d’où une plus grande vulnérabilité aux bactéries et aux virus.

De façon indirecte, la dépression peut réduire la capacité à prendre des décisions judicieuses en matière de santé. Les personnes atteintes de dépression ont plus de difficulté à faire des choix éclairés relativement à l’abandon du tabac, à l’activité physique, à la saine alimentation ou à la prise de médicaments. Elles sont moins susceptibles de trouver la motivation ou l’énergie nécessaires pour appliquer les recommandations sur la santé et apporter des modifications à leur mode de vie.

Conseils pour combattre la dépression

  • Suivez une formation ou demandez de l’aide pour apprendre à identifier et à modifier les pensées négatives qui jouent souvent un rôle dans la dépression.
  • Participez plus souvent à des activités agréables, même les jours où cela vous tente moins.
  • Faites de l’exercice régulièrement; faire une marche tous les jours a un effet positif sur l’humeur et le moral.
  • Établissez des objectifs réalistes et concentrez-vous sur une seule chose à la fois.
  • Célébrez vos réalisations; tenir un journal de vos activités quotidiennes pourrait vous aider à mieux apprécier vos progrès.
  • Réservez du temps pour vous.
  • Parlez de vos problèmes et de vos inquiétudes; ne refoulez pas ce que vous ressentez.
  • Obtenez du soutien auprès de votre famille, de vos amis ou d’un groupe d’entraide.
  • Participez à un programme de réadaptation cardiaque.
  • Consultez un médecin ou un professionnel de la santé mentale (travailleur social, psychologue ou psychiatre) au sujet des traitements reconnus contre la dépression.

Pour plus d’information sur la dépression

Livres

  • Dépression et anxiété : comprendre et surmonter par l’approche cognitive. Un guide
    pratique.
    Greenberger, Dennis, et Padesky, Christine (1995).
  • Feeling Good: The New Mood Therapy. Burns, D. (1990).

Sites Web

Anxiété

L’anxiété est l’une des émotions les plus pénibles qu’une personne peut éprouver. À un moment ou l’autre, la plupart des patients atteints d’une maladie du coeur ressentent, à divers degrés, un sentiment d’inquiétude ou d’appréhension au sujet leur état de santé.

Les troubles anxieux regroupent un éventail de problèmes incluant l’anxiété généralisée (état presque constant de peur ou d’inquiétude), les crises de panique (accès d’angoisse intense souvent accompagnée de la peur de mourir) et le syndrome de stress post-traumatique (impression de revivre un événement traumatisant de façon répétitive et envahissante).

Comme pour la dépression, environ 1 patient cardiaque sur 5 (ou 20 %) présente des symptômes importants d’anxiété.

Principaux symptômes d’anxiété :

  • Inquiétude incontrôlable
  • Impression d’être « sur les nerfs », « à bout de nerfs » ou agité
  • Irritabilité
  • Tension musculaire
  • Sensation de vertige
  • Perturbations du sommeil
  • Fatigabilité
  • Difficulté à respirer
  • Battements de coeur rapides
  • Maux de tête
  • Transpiration
  • Dérangements gastro-intestinaux

Effets de l’anxiété sur le coeur

L’anxiété peut entraîner des spasmes et des battements de coeur irréguliers, ce qui peut mener à des problèmes cardiaques. Les personnes anxieuses sont aussi plus susceptibles d’adopter des comportements néfastes pour la santé comme le tabagisme, la suralimentation et l’inactivité physique ainsi que de souffrir de troubles du sommeil.

Conseils pour combattre l’anxiété

Apprenez à reconnaître les premiers signes d’anxiété et appliquez des solutions pour gérer vos émotions.

  • Apprenez de nouvelles stratégies d’adaptation pour faire face aux situations qui vous causent de l’anxiété au lieu de les éviter, par exemple :
    • Pratiquez la respiration lente et profonde;
    • Visualisez des scènes qui vous inspirent la détente;
    • Apprenez des techniques de relaxation (p. ex., tendre et détendre tous les muscles de votre corps les uns après les autres);
    • Détournez votre attention de vos sources d’anxiété en vous concentrant sur une tâche simple (p. ex., compter à rebours en soustrayant par 3, c.-à-d. 100, 97, 94…);
    • Faites des activités agréables comme lire un livre amusant ou recevoir un massage;
    • Faites part de vos craintes et de vos préoccupations à une personne en qui vous avez confiance.
  • Essayez de changer votre façon d’envisager les situations qui vous causent de l’anxiété, par exemple dites-vous « je suis capable, je l’ai déjà fait avant » ou « je ne vais pas mourir, c’est normal si mon coeur bat plus vite quand je fais de l’exercice ».
  • Préparez-vous mentalement aux situations qui vous causent de l’anxiété en pensant d’avance aux solutions possibles.
  • Déterminez ce que vous pouvez maîtriser dans n’importe quelle situation et ne vous souciez pas de ce qui est impossible à maîtriser.
  • Consultez un médecin ou un professionnel de la santé mentale (travailleur social, psychologue ou psychiatre) au sujet des traitements reconnus contre l’anxiété.
  • Participez au programme de réadaptation cardiaque.

Pour plus d’information sur l’anxiété

Livres

  • The Anxiety and Phobia Workbook (4e éd.), Bourne, E. (2005)

Sites Web