Le jeûne intermittent aide à combattre l’obésité

Des chercheurs ont voulu comprendre pourquoi le jeûne intermittent pouvait avoir des effets bénéfiques pour le métabolisme

Jeûner de façon intermittente pendant une période maximale de seize semaines, sans avoir à compter son apport calorique, aide à combattre l’obésité et les troubles métaboliques. Les bienfaits se manifestent d’ailleurs après six semaines de jeûne intermittent, selon une étude de Kyoung-Han Kim et de Yun Hye publiée dans Cell Research par Springer Nature.

Lire la suite

Partager