Sept minutes qui changent la donne pour les régions mal desservies ou éloignées

14 janvier 2020








Une façon plus rapide et efficace de détecter la maladie coronarienne

L’Institut espère valider un nouveau test non invasif permettant de détecter la maladie coronarienne en cinq minutes.

Dr Chow, vous avez sept minutes. Vous pouvez commencer.

Le Dr Benjamin Chow avait sept minutes pour présenter son idée. Sept minutes pour décrire une nouvelle technologie médicale révolutionnaire et en faire comprendre l’importance. Sept minutes pour expliquer comment cette technologie pourrait considérablement améliorer l’accès aux soins de santé dans les régions mal desservies ou éloignées tout en s’attaquant à une des principales causes de mortalité et d’invalidité dans le monde...

Sept minutes pour avoir la chance de remporter un million de dollars en financement.

Sur près de 375 candidats et candidates en Amérique du Nord, le Dr Chow et 14 autres finalistes ont été invités à présenter leur projet lors du concours de subventions 2019 du défi TD Prêts à agir. Le cardiologue et chercheur clinicien à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) se remémore sa réaction lorsqu'il a appris qu’il faisait partie des dix lauréats d'une subvention.

« Quand on est médecin, on s’occupe de chaque patient individuellement. Cette subvention nous donne la chance d’aider des populations auxquelles nous n’avons généralement pas accès. »

- Dr Benjamin Chow, Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa

« J’étais reconnaissant, flatté et très heureux de recevoir une subvention TD Prêts à agir, dit-il. Quand on est médecin, on s’occupe de chaque patient individuellement. Cette subvention nous donne la chance d’aider des populations auxquelles nous n’avons généralement pas accès. »  









Le Dr Benjamin Chow avec un dispositif de test CAD-det.

Le Dr Chow commencera bientôt ses recherches novatrices visant à améliorer et à élargir le dépistage précoce de la maladie coronarienne. De façon plus précise, il dirigera un projet ayant pour objectif de valider un nouveau test non invasif – le CAD-det – pour détecter la maladie coronarienne en cinq minutes.

Lors de recherches préliminaires réalisées à l’ICUO, le CAD-det s’est révélé potentiellement plus efficace que les épreuves d’effort et autres tests de première ligne. Sécuritaire et portable, il est aussi moins stressant pour les patients et bien adapté aux besoins des services de soins primaires et de télémédecine dans les régions éloignées ou mal desservies n’ayant pas à accès à des méthodes diagnostiques sophistiquées.

« Nous espérons démontrer que le CAD-det est plus précis et sécuritaire que l’épreuve d’effort, que les patients le préfèrent et qu’il présente un meilleur rapport coût-efficacité, autant d’avantages qui faciliteront l’adoption de cette technologie révolutionnaire pour améliorer et accélérer la détection de la maladie coronarienne au Canada et partout dans le monde », a dit le Dr Chow.

Les prochaines étapes

Le Dr Chow et l’ICUO procéderont à une évaluation multicentrique du CAD-det, à laquelle de nombreux hôpitaux des quatre coins du Canada devraient participer. Le choix des établissements sera basé sur l’objectif de recruter un nombre égal d’hommes et de femmes et de représenter les différentes populations du Canada.

Des patients devant passer une épreuve d’effort seront recrutés au sein des établissements participants pour passer un test CAD-det. L’étude a besoin d’environ 1600 participants. Un comité indépendant vérifiera les données et réalisera une analyse statistique pour mesurer l’efficacité du test.

« Nous sommes absolument ravis de participer au développement de cette innovation radicale. Nous avons très hâte d’entamer nos recherches, au début de 2020, a dit le Dr Chow. S’il remplit ses promesses, le CAD-det changera la façon dont on soigne les gens au Canada et partout sur la planète. Les patients pourront être testés là où ils sont au lieu d’avoir à se déplacer. Le rêve de soins de santé universels est à portée de main. »

AusculSciences Canada Inc., le partenaire privé de l’ICUO dans la conception du test, appuiera les recherches du Dr Chow. La compagnie a accepté de verser une contribution en nature d’une valeur équivalente à la subvention d’un million. Cette contribution comprend les dispositifs de test et fournitures nécessaires, des outils informatiques pour la gestion des données ainsi que les coûts associés au personnel de surveillance clinique et aux déplacements nécessaires pour effectuer les visites de surveillance clinique.