Cardiologie

L’Institut de cardiologie est un centre d’excellence en médecine cardiovasculaire, toutes spécialités confondues. Nous avons le taux de mortalité le plus bas et le plus grand nombre de patients du Canada, voire de la quasi-totalité du territoire nord-américain. Chaque année, plus de 130 000 patients se rendent dans nos différentes cliniques pour y subir des examens ou recevoir un traitement pour leur maladie du cœur. 

Nos spécialistes forment de jeunes médecins dans le cadre d’un programme d’enseignement réputé comme l’un des meilleurs en cardiologie au Canada. Nos diplômés occupent aujourd’hui des postes dans les établissements les plus renommés du pays en cardiologie. 

Un grand nombre de nos cardiologues sont des cliniciens-chercheurs qui, en plus de soigner leurs patients, effectuent de la recherche clinique ou en laboratoire, sinon les deux. Cette relation étroite entre science et médecine favorise la recherche hors des sentiers battus et accélère le transfert des nouvelles découvertes dans la pratique clinique. 

Notre succès passe par la prestation des meilleurs soins qui soient, et les taux de satisfaction de nos patients sont constamment parmi les plus élevés.

Programmes et unités 

Cliniques spécialisées

La Division de cardiologie dirige plusieurs cliniques spécialisées où l'on se penche sur différents états et facteurs de risque de maladie du cœur. Ces cliniques nous permettent d'offrir des soins aux patients et de les suivre dans un cadre adapté. On trouvera de plus amples renseignements sur les pages se rapportant à chaque clinique.

Programmes de cardiologie

Le diagnostic et le traitement des problèmes cardiovasculaires sont très complexes. Les champs de spécialisation de nos cardiologues sont variés. Citons par exemple le diagnostic, la prévention ou les techniques d'intervention. L'Institut de cardiologie est un chef de file et un pionnier dans bon nombre de ces secteurs, et notre travail a conduit à la création de programmes qui connaissent un grand succès :

Le cathétérisme cardiaque permet aux médecins de repérer des obstructions dans les artères coronaires par introduction d'un cathéter dans les vaisseaux sanguins. L'Institut de cardiologie réalise chaque année 10 000 de ces interventions. Les maladies coronariennes sont traitées par des cardiologues d'intervention qui se servent de cathéters pour débloquer les artères.

  • L'intervention coronarienne percutanée (ICP) consiste à gonfler un ballonnet dans les artères pour rétablir le flux sanguin et alimenter le cœur en oxygène. On y introduit souvent une endoprothèse par la même occasion.
  • L’implantation transcathéter de valvule aortique (ITVA) consiste à remplacer une valvule cardiaque au moyen d'un cathéter afin de rétablir le fonctionnement normal du cœur. Notre équipe médicale associe de manière exceptionnelle les compétences de la chirurgie cardiaque à celles de la cardiologie interventionnelle pour réaliser ce type d'intervention.
  • Le protocole de l'infarctus du myocarde avec élévation du segment ST (STEMI), mis au point par l'Institut de cardiologie, permet au personnel paramédical de diagnostiquer l'infarctus du myocarde avec élévation du segment ST et d'amener les patients directement à l'Institut de cardiologie où une équipe d'urgence offre des soins spécialisés, tels que l'ICP. Ce programme a réduit de moitié les décès par crise cardiaque.

L'électrophysiologie est une spécialité médicale qui se rapporte aux rythmes cardiaques. L'Institut de cardiologie est reconnu au Canada pour son expérience, sa recherche et ses progrès dans la gestion des patients dont le cœur émet des signaux électriques anormaux.

L' imagerie cardiaque gives physicians an image of the heart and its function to aid in diagnosing a particular disorder.

  • La tomodensitométrie a recours à un colorant injecté et à des radiographies pour mettre en évidence les vaisseaux et les artères. Cette technologie fait apparaître des vues en coupe qui sont alors assemblées par ordinateur pour obtenir une vue d'ensemble du cœur.
  • L'échocardiographie mesure la vitesse, le rythme et la force des battements du cœur grâce à des ondes acoustiques.
  • En cardiologie nucléaire, on procède à l'injection d'indicateurs radioactifs, que l'on détecte au moyen de caméras spéciales, pour obtenir des images de la fonction cardiaque. La tomographie par émission de positons (TEP) et la tomographie par émission monophotonique (TEMP) ont recours à différents types d'indicateurs radioactifs pour créer une image de la fonction cardiaque.
  • Le Laboratoire des épreuves d'effort fait appel à l'électrocardiographie pour comprendre l'activité électrique du cœur, soit au repos soit lors d'une activité intense, lorsqu'une personne marche sur un tapis roulant.

Pour de plus amples renseignements, consulter la page de la Division d'imagerie cardiaque.

Recherche 

Les travaux de recherche en cardiologie menés par l’Institut de cardiologie engendrent de nouvelles connaissances et de nouvelles techniques destinées à prévenir, à traiter et, ultimement, à éradiquer les maladies du cœur. Nos médecins et chercheurs collaborent de façon active pour transposer au chevet du malade les découvertes réalisées dans nos laboratoires.

À tout moment, plus d’une centaine d’études cliniques sont en cours à l’Institut de cardiologie. Ces études vont de la recherche fondamentale en biologie moléculaire à l’élaboration de nouveaux protocoles d’intervention qui améliorent les chances de survie. Nous mettons au point et à l’essai des thérapies cardiovasculaires, veillons à ce qu’elles soient à la disposition de nos patients le plus rapidement possible et enseignons aux autres professions médicales la façon de mettre en application ces nouveaux traitements et techniques.

Pour plus de renseignements :

Cellules d’innovation

Équipes de recherche

Éducation 

Nous offrons des occasions de formation exceptionnelles aux étudiants qui choisissent l’Institut de cardiologie pour se familiariser avec les outils et les techniques les plus novatrices en cardiologie. Notre force repose sur les soins exceptionnels que nous prodiguons, sur nos médecins qui, par leurs aptitudes de mentor, attirent de jeunes collègues du monde entier et, enfin, sur nos recherches qui transforment le domaine de la médecine cardiovasculaire.

Des résidents et des boursiers du monde entier sont formés ici chaque année. L’enseignement de premier cycle en cardiologie attire des étudiants de tout le Canada, y compris des étudiants issus des facultés de médecine d’autres provinces qui choisissent de suivre des cours à option à l’Institut de cardiologie.

Pour plus de renseignements : Formation technique.

Équipe 

Adjointe de direction

Carrie Barlow
613-696-7334

Partager