Implantation d’un stimulateur cardiaque

Objet









Un stimulateur cardiaque est un petit dispositif que l’on implante dans la poitrine d’un patient pour aider son cœur à battre normalement. Il est relié à des régions précises du cœur à l’aide de petits fils appelés « sondes ».

Le stimulateur cardiaque génère une très faible impulsion électrique qui se propage dans les sondes jusqu’au muscle cardiaque et qui déclenche des battements de cœur. Les impulsions sont générées au besoin pour garantir une fréquence cardiaque adéquate.

Les arythmies sont des anomalies de l’activité électrique du cœur qui entraînent des battements de cœur anormaux. La tachycardie survient lorsque le cœur bat trop rapidement, alors que la bradycardie se caractérise par des battements de cœur trop lents.

Les arythmies sont des anomalies fréquentes qui ne causent généralement pas de problèmes de santé. Toutefois, dans de rares cas, elles sont associées à certains symptômes comme des étourdissements ou une fatigue extrême.

La plupart des patients reçoivent un stimulateur cardiaque parce que leur cœur bat trop lentement pour répondre aux besoins de l’organisme. Une fréquence cardiaque trop lente est désignée par le terme « bradycardie ». La bradycardie peut entraîner des symptômes associés à un risque de blessures, comme des étourdissements, de la fatigue ou des évanouissements.

En général, les stimulateurs cardiaques sont composés de deux principaux éléments : le générateur d’impulsions, parfois appelées « pile », et un ou deux fils électriques, les « sondes ».

Le générateur d’impulsions contient une pile, un dispositif électrique et des composantes électroniques qui assurent le bon fonctionnement du stimulateur cardiaque. Les sondes sont des fils électriques qui relient le générateur à la région du cœur où ils sont fixés.

Description

Habituellement, l’implantation d’un stimulateur cardiaque est une intervention d’un jour. Votre visite à l’Institut de cardiologie devrait durer de 6 à 12 heures.

  1. Le médecin qui réalisera l’implantation de votre stimulateur cardiaque vous rendra visite à l’Unité de jour avant l’intervention pour vous rencontrer et répondre à vos questions.
  2. À l’Unité de jour, on vous préparera à votre intervention. On vous demandera de vous changer et de mettre une chemise d’hôpital, et on vous installera probablement un cathéter intraveineux (petit tube inséré dans une veine de votre bras). La région de l’incision sera rasée et nettoyée.
  3. L’intervention se déroulera au Laboratoire d’électrophysiologie. L’équipe qui réalisera votre intervention sera composée de médecins, de membres du personnel infirmier et de technologues de laboratoire, qui porteront tous une blouse médicale, un masque et un tablier de plomb.
  4. On lavera la région de votre poitrine à l’aide d’une solution froide et on vous couvrira de draps stériles. Il sera important de ne pas bouger et de ne pas toucher aux draps une fois ces derniers mis en place. Une infirmière sera à votre disposition tout au long de l’intervention; n’hésitez pas à recourir à elle si quoi que ce soit vous préoccupe.
  5. Pendant l’intervention, vous recevrez un médicament par voie intraveineuse (dans votre cathéter) qui vous rendra très détendu, voire somnolent. Pour assurer votre confort, on vous administrera des analgésiques au besoin.
  6. La région où votre stimulateur cardiaque sera implanté, sous votre clavicule, sera insensibilisée à l’aide d’une anesthésie locale.
  7. Une fois la région anesthésiée, le médecin pratiquera une petite incision. À l’aide d’images radiographiques, il insérera ensuite les sondes du stimulateur cardiaque dans une veine de votre poitrine pour les acheminer jusqu’à votre cœur. Cette étape n’est pas douloureuse, mais vous ressentirez peut-être un peu de pression pendant l’insertion de ces sondes dans votre veine. Le générateur d’impulsions sera ensuite placé juste sous la peau. Avertissez immédiatement l’infirmière si vous ressentez un quelconque malaise ou si quelque chose vous préoccupe. Il est très important de demeurer immobile pendant l’intervention.
  8. Lorsque votre intervention sera terminée, l’incision sera refermée à l’aide de points de suture résorbables, c’est-à-dire que vous n’aurez pas besoin de les faire enlever. L’implantation d’un stimulateur cardiaque standard dure en général une heure ou deux. Si vous recevez un dispositif de resynchronisation cardiaque (DRC), l’intervention prendra de deux à quatre heures.

Après votre intervention

  1. Après votre intervention, on vous installera dans un lit ou sur une civière pour vous raccompagner à l’Unité de jour. Vous serez peut-être relié à un moniteur qui permet de surveiller constamment votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle. Peu après votre intervention, vous subirez une radiographie thoracique pour vérifier que le stimulateur cardiaque est bien positionné.
  2. À votre retour à l’Unité de jour, vous pourrez boire et manger normalement. Votre infirmière surveillera votre état et se tiendra à votre disposition. Si vous vous sentez suffisamment bien, on vous offrira une collation légère et quelque chose à boire.
  3. Lorsque vous vous sentirez mieux, vous pourrez rentrer chez vous.

Directives aux patients

  • En raison de l’espace limité, un seul accompagnant pourra s’asseoir auprès de vous pendant votre attente.
  • Prenez des dispositions pour vous faire raccompagner chez vous.