Défibrillateur automatique implantable

(Aussi appelé: Défibrillateur Implantable, DAI)

Objet

Le défibrillateur automatique implantable (DAI) est un petit dispositif implanté sous la peau qui détecte et corrige les anomalies de l’activité électrique du cœur. Lorsque le DAI détecte une tachycardie ventriculaire (battements de cœur trop rapides), il envoie une série d’impulsions rapides (stimulation antitachycardique) ou une décharge électrique au cœur afin de rétablir rapidement une fréquence cardiaque adéquate. Si le cœur bat trop lentement, le DAI agit comme un stimulateur cardiaque pour rétablir une fréquence cardiaque normale.

L’arythmie ventriculaire se caractérise par des pulsations cardiaques rapides dans les cavités inférieures du cœur. Cette fréquence cardiaque élevée peut être causée par une tachycardie ventriculaire (TV) ou une fibrillation ventriculaire (FV). Ces deux formes d’arythmie peuvent mettre la vie en danger, car elles empêchent le cœur de faire circuler le sang dans tout l’organisme.

Le DAI vise principalement à réguler l’activité électrique du cœur en réagissant immédiatement aux anomalies potentiellement dangereuses pour rétablir des battements de cœur réguliers. L’implantation d’un DAI est également utile chez certains patients atteints d’une cardiomyopathie associée à un risque élevé de mort subite d’origine cardiaque.

Tous les ans, des milliers de Canadiens se font implanter un DAI, et la plupart d’entre eux reprennent leur vie normale.

À l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO), l’implantation des défibrillateurs automatiques implantables est réalisée par des cardiologues spécialistes de l’activité électrique du cœur (électrophysiologie). L’ICUO compte plusieurs cardiologues-électrophysiologues.

Description

L’implantation d’un DAI est une intervention d’un jour; le séjour à l’ICUO dure de huit à douze heures.

  1. Le médecin qui réalisera l’implantation de votre DAI vous rendra visite à l’Unité de jour avant l’intervention pour vous rencontrer et répondre à vos questions.
  2. À l’Unité de jour, on vous préparera à votre intervention. On vous demandera de mettre une chemise d’hôpital et on vous installera probablement un cathéter intraveineux (petit tube inséré dans une veine de votre bras). La région de l’incision sera rasée et nettoyée.
  3. On vous emmènera au Laboratoire de cathétérisme cardiaque sur une civière.
  4. On lavera la région de votre poitrine à l’aide d’une solution froide et on vous couvrira de draps stériles.
  5. Pendant l’intervention, vous recevrez un médicament par voie intraveineuse (dans votre cathéter) qui vous rendra très détendu, voire somnolent.
  6. La région où votre DAI sera implanté, sous votre clavicule, sera insensibilisée à l’aide d’un anesthésique local.
  7. Une fois la région anesthésiée, le médecin pratiquera une petite incision. Il insérera ensuite les sondes du DAI dans une veine de votre poitrine pour les acheminer jusqu’à votre cœur. Cette étape n’est pas douloureuse, mais vous ressentirez peut-être un peu de pression pendant l’insertion de ces sondes dans votre veine. Le DAI sera ensuite placé juste sous la peau.
  8. Lorsque votre intervention sera terminée, l’incision sera refermée à l’aide de points de suture spéciaux.
  9. Après votre intervention, on vous installera dans un lit ou sur une civière pour vous raccompagner à l’Unité de jour. Vous serez peut-être relié à un moniteur qui permet de surveiller constamment votre fréquence cardiaque et votre tension artérielle. Peu après votre intervention, vous subirez une radiographie thoracique pour vérifier que le DAI est bien positionné.
  10. Lorsque vous vous sentirez mieux, vous pourrez rentrer chez vous.

Directives aux patients

  • En raison de l’espace limité, un seul accompagnant pourra s’asseoir auprès de vous pendant votre attente.
  • Vous devrez vous faire raccompagner chez vous.