Programme de télémonitorage à domicile









Le Programme de télémonitorage à domicile vise à aider les patients gravement malades à surveiller leur santé depuis leur domicile et à éviter ainsi de fréquentes hospitalisations. La plupart des patients inscrits à ce programme souffrent d’ insuffisance cardiaque avancée. Certains patients qui sont atteints d’hypertension artérielle pulmonaire ou qui ont subi une intervention chirurgicale complexe y participent également.

L’inscription au Programme de télémonitorage à domicile est automatique. Si vous devez faire l’objet d’un suivi étroit, on vous orientera vers ce programme avant votre congé de l’ICUO.

À quoi s’attendre

Avant de retourner à la maison, les patients inscrits au programme reçoivent une formation pour pouvoir utiliser les divers appareils de télémonitorage à domicile qui leur seront remis, par exemple :

  • Un pèse-personne
  • Un tensiomètre muni d’un brassard automatisé
  • Un électrocardiographe (ECG) de poche (optionnel)
  • Un moniteur qui transmet leurs signes vitaux et d’autres données à l’ICUO

À domicile, vous devrez utiliser ces appareils chaque jour selon les directives que vous aurez reçues et transmettre vos signes vitaux et votre poids à l’ICUO par l’entremise d’un téléphone fixe ou d’un cellulaire. Une infirmière de l’ICUO spécialisée en cardiologie examinera les données transmises chaque jour et alertera le médecin de l’ICUO si les données concernant votre tension artérielle, votre fréquence cardiaque ou votre poids sont préoccupantes. Dans ce cas, votre régime alimentaire ou votre traitement médicamenteux pourra être modifié ou ajusté au besoin.

Votre médecin et vos proches seront informés des résultats de votre suivi par télémonitorage et de tout changement apporté à vos médicaments. Votre participation au Programme de télémonitorage à domicile durera de un à trois mois après votre départ de l’ICUO, selon la gravité de votre état.

Si vous êtes patient d’un hôpital communautaire du RLISS de Champlain, vous pourriez recevoir vos appareils et suivre la formation à votre hôpital régional. Les données recueillies seront transmises à votre médecin traitant de même qu’au médecin de l’ICUO.