L'insuffisance cardiaque

(Aussi appelée : insuffisance cardiaque congestive, insuffisance cardiaque chronique)

L’insuffisance cardiaque est une maladie qui survient lorsque le cœur ne réussit pas à pomper le sang aussi efficacement qu’il le devrait. Quand cela arrive, votre corps ne reçoit plus assez de sang et d’oxygène pour combler ses besoins. C’est le diagnostic d’insuffisance cardiaque qui génère le plus grand nombre d’admissions à l’hôpital et, chaque année, beaucoup de nouveaux cas sont diagnostiqués.

(Vidéo anglaise - appuyez sur CC pour obtenir les sous-titres en français.)

Le cœur est un muscle qui agit comme une pompe et qui a pour principale fonction de faire circuler le sang dans votre corps. L’insuffisance cardiaque survient quand votre cœur n’est plus suffisamment puissant pour fournir à votre corps tout le sang et l’oxygène dont il a besoin, et cela se produit si votre cœur a été endommagé ou affaibli. Votre cœur travaille alors avec plus d’intensité que d’habitude, mais moins efficacement. L’effort accru imposé au cœur peut entraîner à la longue des modifications physiques, comme une hypertrophie (augmentation du volume) du cœur ou un épaississement des parois des ventricules.

Un diagnostic d’insuffisance cardiaque ne signifie pas que votre cœur va soudainement cesser de battre ou que vous allez bientôt mourir. Il vous apprend que votre cœur doit travailler trop fort pour s’assurer que le sang continue de circuler dans tout votre corps.

ÉPIDÉMIE SILENCIEUSE AU CANADA : l’impact de l’insuffisance cardiaque : 50% des patients atteints d’insuffisance cardiaque décèdent dans les 5 années qui suivent. Cause No1 des admissions imprévues à l’hôpital. 600 000 personnes sourent d’insuffisance cardiaque au Canada aujourd’hui. 10 millards $ sont dépensés chaque année en frais d’hospitalisation en raison de l’insuffisance cardiaque. Le nombre de décès annuels dus à l’insuffisance cardiaque au Canada dépasse le total combiné des décès attribuables aux CANCERS DU SEIN, CÔLON et PROSTATE. 40 millions de personnes sont touchées par l’insuffisance cardiaque dans le monde.
Cliquez pour agrandi

L’équipe cardiaque

L’insuffisance cardiaque est une maladie complexe qui, sans une surveillance et une prise en charge attentives, peut progresser et s’aggraver. À l’Institut de cardiologie, l’équipe d’insuffisance cardiaque réunit des spécialistes de nombreuses disciplines autour d’une approche holistique qui aide à déterminer quels soins prodiguer à chacun des patients.

L’équipe d’insuffisance cardiaque se compose de cardiologues, de chirurgiens, d’anesthésiologistes, d’infirmières, de nutritionnistes, de spécialistes en réadaptation et d’autres professionnels paramédicaux.

 

Causes 

La principale cause d’insuffisance cardiaque est la crise cardiaque (infarctus), qui endommage certaines parties du muscle cardiaque. Quand, à la suite d’une crise, une grande partie de ce muscle est très endommagée, le cœur s’affaiblit et l’insuffisance cardiaque peut s’installer. Cependant, une insuffisance cardiaque n’est pas une crise cardiaque.

Une autre cause importante d’insuffisance cardiaque est l’hypertension (tension artérielle élevée) à long terme qui n’est pas bien maîtrisée.

D’autres causes peuvent être à l’origine d’une insuffisance cardiaque, entre autres :

  • une hypertrophie : il s’agit d’un durcissement du muscle cardiaque qui provoque son épaississement; on l’observe souvent chez les personnes âgées
  • une cardiomyopathie (du grec : cardio qui signifie « cœur » et myopathie qui signifie « anomalie musculaire ») : c’est une affection du muscle cardiaque qui peut être causée par un virus, une grande consommation d’alcool ou d’autres causes d’origine inconnue
  • une valvulopathie
  • une anomalie du rythme cardiaque (arythmie)

 

Symptômes 

Voici certains des principaux symptômes de l’insuffisance cardiaque :

  • la sensation de fatigue et de faiblesse
  • l’essoufflement, qui peut même survenir lors d’activités légères ou pendant le sommeil
  • les difficultés à respirer en position allongée
  • le gain de poids attribuable à la rétention de liquide
  • l’enflure des jambes, des chevilles ou de l’abdomen
Symptômes d’insuffisance cardiaque : la sensation de fatigue et de faiblesse, l’essoufflement, qui peut même survenir lors d’activités légères ou pendant le sommeil, les difficultés à respirer en position allongée; le gain de poids attribuable à la rétention de liquide; l’enflure des jambes, des chevilles ou de l’abdomen

Cliquez pour agrandi

Diagnostic 

Plusieurs symptômes de l’insuffisance cardiaque peuvent être confondus avec les effets de l’âge ou de l’inactivité physique. En premier lieu, votre médecin vous interrogera sur vos antécédents médicaux et procédera à un examen physique complet. Les médecins prescrivent souvent des examens pour déterminer si vous souffrez d’insuffisance cardiaque, notamment :

La mesure de la fraction d’éjection (FE) permet d’évaluer la capacité de pompage de votre cœur. Chez les personnes qui ont un cœur sain, la fraction d’éjection est de 50 % et plus. De nombreux patients atteints d’insuffisance cardiaque ont une fraction d’éjection inférieure à 40 %; cependant il est possible de souffrir d’insuffisance cardiaque malgré une FE normale.

Traitement 

Il existe de nombreux traitements contre l’insuffisance cardiaque, et la recherche ouvre la voie à de nouvelles approches.

Médicaments

Certains types de médicaments contribuent à prévenir les épisodes d’insuffisance cardiaque et favorisent ainsi la longévité et la bonne santé. Chaque médicament joue un rôle différent. Vous trouverez une description des médicaments contre l’insuffisance cardiaque dans Insuffisance cardiaque – Guide à l’intention des patients et des familles.

Les médicaments qui vous sont prescrits par votre médecin sont adaptés à votre condition et au type d’insuffisance cardiaque dont vous souffrez. Il est courant que les médicaments et les doses soient modifiés au début de votre traitement et tout au long du suivi.

Modification des habitudes de vie

L’adoption d’un régime alimentaire adapté, la perte de poids et l’activité physique contribuent à atténuer les symptômes et à améliorer le pronostic. En particulier, il est essentiel de limiter l’apport en liquide et en sel.

L’usage du tabac , l’hypertension et le surpoids sont tous des facteurs qui augmentent le risque de développer une insuffisance cardiaque et des problèmes de santé connexes. Il y a moyen d’agir sur chacun de ces facteurs de risque et de contribuer ainsi à prévenir l’apparition d’une insuffisance cardiaque ou d’autres formes de maladie du cœur.

Intervention chirurgicale

Pour certains types d’insuffisance cardiaque, l’intervention chirurgicale peut être une option.

  • Défibrillateur automatique implantable (DAI) ou traitement de resynchronisation cardiaque (TRC)
  • Pontage aortocoronarien
  • Réparation ou remplacement valvulaire

Télémonitorage à domicile

Notre programme de télémonitorage à domicile peut aider les patients atteints d’insuffisance cardiaque à bien suivre les consignes relatives à la prise de médicaments, à l’activité physique et aux restrictions concernant l’alimentation et l’ingestion de liquides. Il s’appuie à la fois sur les résultats des évaluations téléphoniques automatisées et les données sur les signes vitaux recueillies à distance.

Éducation des patients

Les patients qui participent activement à la prise en charge de leur insuffisance cardiaque sont plus en mesure de maîtriser leur état, de ralentir la progression de la maladie et de réduire la probabilité d’être hospitalisés de nouveau. Vous renseigner sur votre état et savoir ce que vous pouvez faire pour mieux le gérer sont donc des aspects importants du traitement.

Notre Guide sur l’insuffisance cardiaque à l’intention des patients et des familles et les vidéos connexes vous donnent les outils et les renseignements qu’il vous faut pour vous aider et aider vos proches à maîtriser votre insuffisance cardiaque.

Partager