Examen électrophysiologique/Ablation standard par cathéter

(Aussi appelée: Exploration électrophysiologique)

Objet

Un examen électrophysiologique est une intervention spécialisée qui permet à votre médecin de bien visualiser les signaux électriques à l’intérieur du cœur afin de déterminer d’où vient l’anomalie du rythme cardiaque (arythmie).

L’ablation standard par cathéter est une intervention connexe qui vise à corriger les problèmes de conduction électrique du cœur. On utilise des ondes de radiofréquence pour détruire les petites zones de tissus cellulaires à l’origine de l’anomalie. L’ablation par cathéter est souvent effectuée immédiatement après l’examen électrophysiologique.

Les examens électrophysiologiques sont recommandés dans certains types d’arythmie. Pour réaliser ce type d’examen, on insère de petits cathéters souples munis de minuscules électrodes à leur extrémité dans un vaisseau sanguin au niveau de l’aine pour les acheminer jusqu’au cœur. Cette technique permet de « cartographier » et d’évaluer l’activité électrique du cœur.

L’ablation par cathéter se déroule selon une technique similaire. Un cathéter est acheminé vers la région précise du cœur qui génère l’arythmie. Lorsque l’extrémité du cathéter est au bon endroit, des ondes de radiofréquence sont appliquées afin de détruire les petites zones de tissus à l’origine de l’anomalie.

Affections traitées à l’aide d’une ablation standard par cathéter :

  • Flutter auriculaire typique
  • Tachycardie par réentrée auriculo-ventriculaire (TRAV)/syndrome de Wolff-Parkinson-White (WPW)
  • Tachycardie par réentrée nodale auriculo-ventriculaire (TRNAV)

Description

  1. Le médecin qui réalisera l’examen vous rendra visite à l’Unité de jour avant l’intervention pour vous rencontrer et répondre à vos questions.
  2. L’examen aura lieu au Laboratoire d’électrophysiologie de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa. On vous donnera un sédatif qui vous aidera à vous détendre et qui pourrait même vous endormir. Si vous êtes toujours anxieux après avoir pris le médicament, dites-le à l’infirmière.
  3. L’équipe qui réalisera votre intervention sera composée de médecins, de membres du personnel infirmier et de technologues de laboratoire, qui porteront tous une blouse médicale, un masque et un tablier de plomb.
  4. Le médecin utilisera un anesthésique local pour engourdir la région de votre aine avant d’y insérer les minces tubes.
  5. Le médecin y insérera de trois à cinq petits cathéters souples et les acheminera jusqu’à votre cœur. Il utilisera la radiographie pour les guider aux bons endroits.
  6. L’activité électrique de votre cœur sera alors mesurée et enregistrée. L’examen électrophysiologique dure de 15 à 45 minutes.
  7. L’ablation par cathéter peut prendre de une à quatre heures supplémentaires. Lors de cette intervention, le médecin insérera un autre cathéter souple jusque dans la partie du cœur qui génère les impulsions électriques irrégulières. Lorsque ce cathéter sera au bon endroit, des ondes de radiofréquence seront appliquées afin de détruire de petites zones de tissus à l’origine de l’anomalie.
  8. Une fois l’ablation terminée, on observera attentivement votre cœur et on effectuera divers tests pour s’assurer que l’arythmie a disparu. Lorsque les résultats seront satisfaisants, on retirera les cathéters. Quand vous serez prêt, on vous ramènera à l’Unité de jour pour la récupération.

Après votre intervention

  1. Vous devrez rester alité jusqu’à six heures après l’intervention.
  2. À votre retour à l’Unité de jour, vous pourrez boire et manger normalement. L’infirmière vous fournira l’aide nécessaire.
  3. Avant votre congé, le médecin et l’infirmière feront le point sur votre intervention avec vous. L’infirmière vous montrera comment prendre soin de la plaie (point d’insertion) et discutera avec vous de toute modification apportée à vos médicaments.

Directives aux patients









Veuillez utiliser l’aide-mémoire du patient pour vous aider à préparer votre admission.

Bien que l’intervention dure de une à quatre heures, vous passerez probablement de huit à douze heures à l’ICUO. Vous séjournerez à l’Unité de jour avant de vous rendre au Laboratoire d’électrophysiologie pour votre intervention.

Prenez des dispositions pour vous faire raccompagner chez vous, car vous ne pourrez pas conduire après votre intervention.

Demandez à quelqu’un de passer la première nuit chez vous.

En raison de l’espace limité, un seul accompagnant pourra s’asseoir auprès de vous pendant votre attente. Durant votre intervention, vos accompagnants auront accès au Salon des familles. Une fois l’intervention terminée, un membre du personnel en avisera la personne que vous avez désignée. À l’Unité de jour, les visites sont autorisées de 8 h à 20 h.