Tension artérielle élevée

(Aussi appelée : hypertension)

L’hypertension se définit par une augmentation de la pression exercée par le sang à l’intérieur des artères (vaisseaux qui transportent le sang à partir du cœur). Elle est habituellement causée par la constriction ou le rétrécissement des artères. Le cœur doit travailler plus fort pour pomper le sang vers le reste du corps.

Avec le temps, l’augmentation de la tension provoque des dommages aux parois des artères. Si elle n’est pas traitée, l’hypertension peut causer de nombreux problèmes à différents organes du corps, en particulier au cœur, au cerveau et aux reins. Ultimement, l’hypertension peut causer une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. C’est aussi un important facteur de risque de démence. L’hypertension artérielle est souvent surnommée le « tueur silencieux » en raison de l’absence de symptômes.

Qu’est-ce que l’hypertension?

On considère que votre tension artérielle est élevée si votre tension systolique est de 140 mm Hg ou plus et que votre tension diastolique est de 90 mm Hg ou plus. À de tels niveaux, la force qu’exerce le sang contre les parois de vos artères est trop élevée, et la charge de travail de votre cœur augmente.

L’hypertension est le plus important facteur de risque d’accident vasculaire cérébral et un facteur de risque important de crise cardiaque. Le risque d’accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et d’insuffisance cardiaque congestive est grandement diminué quand les patients arrivent à bien maîtriser leur tension artérielle en apportant des changements à leur mode de vie ou en prenant des médicaments.

Causes 

Dans la plupart des cas d’hypertension, il n’y a pas de cause identifiable; on parle alors d’hypertension essentielle. Règle générale, les antécédents familiaux (génétique) et le mode de vie contribuent à son apparition. Votre risque de souffrir d’hypertension essentielle croît avec l’âge. Certains facteurs de risque liés au mode de vie augmentent aussi le risque d’hypertension essentielle :

  • l’embonpoint
  • la consommation excessive d’alcool (au plus deux consommations par jour chez l’homme et une consommation par jour pour la femme)
  • un apport trop important en sel dans l’alimentation
  • le manque d’exercice
  • le stress

Chez certaines personnes, l’hypertension est associée à une cause identifiable; on parle alors d’hypertension secondaire. Parmi les causes fréquentes de l’hypertension secondaire, mentionnons :

  • une maladie du rein
  • des troubles hormonaux
  • certains médicaments (comme les contraceptifs et les AINS)
  • l’apnée obstructive du sommeil (interruptions brèves et répétitives de la respiration durant le sommeil) 
Symptômes 

Habituellement, l’hypertension n’est associée à aucun symptôme. Un grand nombre de personnes hypertendues ne sont pas conscientes de leur état.

Si votre hypertension est grave, vous pourriez avoir des symptômes comme :

  • des maux de tête intenses
  • un essoufflement
  • de la fatigue
  • des nausées et vomissements
  • des problèmes de vision
Diagnostic 

Une surveillance régulière et suivie de votre tension artérielle est importante pour la santé de votre cœur. Votre tension artérielle doit être vérifiée annuellement si elle se maintient dans les limites normales (<130/80), mais elle doit faire l’objet d’un suivi plus fréquent si elle est supérieure à 140/90. Si votre tension artérielle demeure élevée pendant un certain temps, il faut envisager un traitement.

Le diagnostic d’hypertension essentielle est posé après l’élimination d’autres causes secondaires potentielles.

Quand votre tension artérielle est mesurée, vous devez être assis sur une chaise, adossé, les pieds à plat sur le sol et un bras appuyé au niveau du cœur. Il est très important d’utiliser la bonne taille de brassard pour éviter des lectures erronées de la tension artérielle. Un brassard trop petit pour la circonférence de votre bras donnera une lecture élevée artificiellement et un brassard trop grand, une lecture trop basse.

Il faut mesurer la tension artérielle aux deux bras pour s’assurer que les lectures sont identiques. En cas de lecture plus élevée à un bras, il faudra à l’avenir prendre les lectures sur ce bras.

Si vos lectures sont élevées, vous devriez prendre plusieurs mesures lors de différentes journées, car la tension artérielle peut varier grandement d’une journée à l’autre. Le stress, la douleur ou le simple fait de parler peut augmenter votre tension artérielle. Voici quelques tendances observées avec une tension artérielle élevée :

  • Syndrome de la blouse blanche : la tension artérielle est surtout élevée dans le bureau du médecin, en raison de l’anxiété liée à une visite clinique, et elle est plus basse ou peu élevée lors d’activités normales.
  • Hypertension constante : la tension artérielle est uniformément supérieure à 135/85 mm Hg pendant la journée.
  • Hypertension masquée : la tension artérielle est plus élevée si elle est mesurée à la maison ou au travail plutôt que dans le bureau du médecin.
  • Sans baisse de TA nocturne : la tension artérielle ne diminue pas durant la nuit.

Votre médecin peut demander certains examens pour l’aider à poser un diagnostic d’hypertension, dont les plus courants sont les suivants :

  • des analyses sanguines pour mesurer vos électrolytes, votre glycémie, vos lipides et votre fonction rénale
  • une analyse d’urine pour détecter la présence de sang, de sucre ou de protéines dans votre urine
  • une électrocardiographie (ECG) ou une échocardiographie (échographie du cœur) pour déceler des signes de crise cardiaque passée ou des dommages au cœur causés par l’hypertension
  • des examens des reins, comme une échographie abdominale, une tomodensitométrie et une angiographie rénale
  • un monitorage ambulatoire de tension artérielle de 24 heures, qui permet de lire automatiquement votre tension artérielle toutes les 20 minutes pour mieux évaluer les changements pendant la journée et votre risque de maladie cardiovasculaire.
Traitement 

Une tension artérielle élevée peut être abaissée par la modification des habitudes de vie et par la prise de médicaments. Seul un professionnel de la santé ayant reçu la formation appropriée est en mesure de déterminer les approches qui conviennent à votre situation.

Modification des habitudes de vie : Les médecins suggèrent souvent à leurs patients d’apporter d’abord certains changements à leur mode de vie, dont les suivants :

  • Perdre du poids et avoir une saine alimentation, par exemple en adoptant le régime DASH (acronyme de « Dietary Approaches to Stop Hypertension », qui signifie approches diététiques contre l’hypertension artérielle), qui est riche en fruits, en légumes et en produits laitiers allégés et faible en gras saturés et en matières grasses totales
  • Limiter la consommation de sel (pas plus de 1 500 mg par jour)
  • Limiter la consommation d’alcool (au plus deux consommations par jour chez l’homme et une consommation par jour pour la femme)
  • Faire plus d’exercice (au moins 30 minutes par jour, presque tous les jours de la semaine)
  • Gérer le stress

Les changements au mode de vie qui visent à abaisser la tension artérielle peuvent aussi contribuer à la prévenir.

Médicaments : Si les changements apportés à votre mode de vie ne suffisent pas à abaisser votre tension artérielle après quelques mois, ou si une forte hypertension constitue une menace immédiate pour votre santé, vous pourriez devoir prendre des médicaments en plus de maintenir un mode de vie sain. Il existe de nombreux médicaments, notamment :

  • les diurétiques (pilules qui font uriner) : pour éliminer l’excès de sel dans l’organisme
  • les bêtabloquants : pour ralentir le rythme cardiaque
  • les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA), les inhibiteurs calciques, les inhibiteurs des récepteurs de l’angiotensine II et les vasodilatateurs : pour détendre ou dilater les vaisseaux sanguins
  • les alphabloquants : pour bloquer les influx nerveux causant le rétrécissement des vaisseaux sanguins
  • les inhibiteurs du système nerveux : pour diminuer les influx nerveux qui favorisent la contraction des vaisseaux sanguins

Partager