Cardiologie nucléaire : mesure du débit sanguin myocardique par TEMP

La cardiologie nucléaire utilise des techniques non effractives d’examen de perfusion myocardique en vue d’évaluer la capacité de pompage du cœur et de déceler la présence d’ischémie ou de lésions. L’imagerie de perfusion myocardique est la technique de cardiologie nucléaire la plus utilisée. L’équipe de cardiologie nucléaire de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa a récemment mis au point une méthode permettant de mesurer le débit sanguin myocardique grâce à l’imagerie par TEMP.

En collaboration avec GE Healthcare, notre équipe de cardiologie nucléaire a préparé quatre modules informatifs visant à présenter la notion de débit sanguin myocardique aux patients et aux cliniciens intéressés.

Note : Pour activer les sous-titres lorsque vous regardez une vidéo, cliquez sur le bouton CC dans la barre d’outils au bas du lecteur. Dans le menu qui apparaît, sélectionnez la piste de sous-titres que vous souhaitez voir.

Module 1 - L’utilité potentielle du débit sanguin myocardique (DSM) en cardiologie nucléaire


Module 2 - Les options actuelles d’évaluation du DSM par imagerie


Module 3 - Mesure du DSM grâce à la TEMP par caméra CZT


Module 4 - Faisabilité d’utiliser la TEMP par caméra CZT pour évaluer le DSM en médecine nucléaire

Partager