Formation en cardiologie

Photo of Cardiologist

Le corps professoral de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa se compose de médecins de l’Institut de cardiologie. Ces médecins enseignent dans tout un éventail de programmes d’études allant du premier cycle (école de médecine) jusqu’à la formation postdoctorale.

Au premier cycle, les étudiants sont invités à faire divers stages cliniques au choix à l’Institut de cardiologie. La page « Stages au choix » de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa décrit les options offertes à cet égard et la marche à suivre pour s’en prévaloir.

Aux cycles supérieurs, les étudiants sont encouragés à revenir à l’Institut de cardiologie pour y parfaire leurs connaissances. Un tel retour est plus particulièrement recommandé aux résidents en médecine interne qui souhaitent suivre une formation spécialisée en cardiologie pour adultes. Le Centre d’éducation postdoctorale Dr Lyall Higginson propose des possibilités de stage aux résidents débutants, tandis que les résidents plus expérimentés en trouveront par l’entremise de l’Unité de soins coronariens, du Service d’arythmie et du Service de consultation en cardiologie. Les personnes intéressées sont priées d’envoyer leur demande de stage à :

Michael Froeschl, M.D.
Directeur, Programme de résidence en cardiologie pour adultes
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
40, rue Ruskin
Ottawa ON  K1Y 4W7

Le Programme de résidence en cardiologie pour adultes est le nerf vital de la formation en cardiologie à l’Université d’Ottawa. Ce programme d’une durée de trois ans, pleinement agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, est décrit en détail un peu plus bas.

Enfin, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa offre des stages de perfectionnement cliniques et des bourses de recherche dans les champs suivants :

Programme de résidence en cardiologie pour adultes

Le Programme de résidence en cardiologie pour adultes de l’Université d’Ottawa est pleinement agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. D’une durée de trois ans, il vise avant tout à former des spécialistes équipés de connaissances poussées et de compétences de pointe liées à tous les aspects de la cardiologie clinique moderne et ainsi toujours prêts à conseiller leurs collègues, qu’il s’agisse de médecins de famille, de chirurgiens ou d’autres spécialistes.

Les activités de formation clinique du Programme de résidence en cardiologie pour adultes de l’Université d’Ottawa respectent les exigences établies en 2010 par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC) concernant cette spécialisation. Chacune des trois années de formation est divisée en 13 modules de quatre semaines, pour un total de 39 modules répartis comme suit :

  • 16 modules de résidence clinique : dix en cardiologie clinique (dont trois à l’Unité d’enseignement clinique (UEC) en cardiologie, trois au Service de consultation en cardiologie et un chacun aux services de prévention et réadaptation, de cardiologie générale, de cardiologie communautaire et d’insuffisance cardiaque avancée); quatre en soins cardiaques actifs; et deux en cardiologie pédiatrique, y compris la cardiopathie congénitale. Notez que les trois modules exigés par le CRMCC en cardiologie ambulatoire sont effectués sous la forme d’une année entière de formation en clinique de cardiologie;
  • 15 modules de résidence axée sur le travail en laboratoire : six en échocardiographie; quatre en cathétérisme cardiaque, ou trois en cathétérisme cardiaque et un en tomodensitométrie (TDM) cardiaque; trois en électrophysiologie; et deux en cardiologie nucléaire;
  • deux modules de recherche (clinique, fondamentale ou les deux);
  • six modules facultatifs, dont trois peuvent être effectués ailleurs qu’en Ontario, et ce, en plus des modules communautaires eux aussi facultatifs et pouvant également être effectués ailleurs.

Les résidents qui comptent se spécialiser davantage dans les trois années qui suivent leur formation en cardiologie peuvent demander au comité du programme de résidence en cardiologie d’adapter les modules ci-dessus en conséquence, sous réserve du respect des exigences du CRMCC. Le programme est assez souple pour permettre des modifications au contenu comme à l’enchaînement de ses composantes cliniques.

Les résidents se voient attribuer des responsabilités progressivement plus importantes, travaillant sous étroite surveillance la première année, puis avec une autonomie croissante la seconde. Les résidents de troisième année conseillent leurs cadets et les aident avec les procédures; ils sont aussi amenés à être de garde à l’occasion.

Le programme de formation clinique ci-dessus permet par ailleurs aux résidents de troisième année en cardiologie de passer une semaine à Iqaluit, capitale du Nunavut. Trois fois par année, un résident et un cardiologue de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, accompagnés d’un technologue en échocardiographie, vont soigner les résidents de l’île de Baffin. Le résident et le cardiologue accueillent et auscultent les patients, auxquels le technologue fait passer des échographies du cœur. Ce déplacement expose les stagiaires à diverses pathologies cardiaques, y compris la cardiopathie rhumatismale, de même qu’à une langue, à une culture et à un paysage peu familiers.

En complément des possibilités de formation clinique décrites ci-dessus, l’Université d’Ottawa propose aux résidents en cardiologie un riche programme d’études, lequel se déroule en demi-journées hebdomadaires et dont le noyau est constitué par un enseignement théorique. Ainsi, tous les mardis après-midi, les résidents en cardiologie sont dispensés de leur stage clinique en faveur de trois heures d’apprentissage des fondements théoriques de leur spécialité. Les résidents eux-mêmes se relaient pour présenter les sujets de base, aidés et supervisés par un membre du corps professoral, tandis que les sujets plus complexes sont traités par des spécialistes, en général des cardiologues de l’Institut de cardiologie. Le programme prévoit aussi des visites cliniques le matin cinq fois par semaine (deux avec compte rendu, une avec présentation graphique des acquis, une de la division et un club de lecture) et l’après-midi trois fois par semaine (électrocardiographie le lundi, examens physiques le mercredi et cathétérisme/échocardiographie le jeudi).

Le Programme de résidence en cardiologie pour adultes de l’Université d’Ottawa est encadré par le comité du programme de résidence spécialement constitué à cet effet. Ce comité, présidé par le directeur du programme, est composé des personnes occupant les postes suivants à l’Université d’Ottawa ou à l’Institut de cardiologie : chef de la Division de cardiologie; directeur de la formation en cardiologie; chef des résidents en cardiologie; résident en cardiologie (stagiaire élu par ses pairs); médecins traitants représentant les différents modules des stages que font les résidents en cardiologie, de même que les divers lieux où ceux-ci se déroulent. Le comité se réunit d’office une fois par trimestre et peut aussi être convoqué à des fins particulières; ses sous-comités comprennent le comité de sélection des résidents et le comité de promotion des résidents.

Les personnes désireuses de faire une demande d’admission au Programme de résidence en cardiologie pour adultes de l’Université d’Ottawa sont priées de passer par le Service canadien de jumelage des résidents (CaRMS). Les résidents jumelés avec l’Institut de cardiologie peuvent présenter leur demande directement à :

Michael Froeschl, M.D.
Directeur, Programme de résidence en cardiologie pour adultes
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
40, rue Ruskin
Ottawa ON  K1Y 4W7

 

Partager