Améliorer les soins, les résultats cliniques et l’affectation des ressources

30 août 2021

Des spécialistes des données de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) ont conçu et testé un modèle clinique pour prédire avec précision le risque de décès et d’hospitalisation non planifiée pour les personnes en attente d’une opération au cœur. Les scientifiques croient que leur modèle permet de faciliter la prise de décision axée sur le patient, d’améliorer les résultats cliniques des patients et de maximiser l’affectation des ressources essentielles en soins de santé.

Le projet est dirigé par la Dre Louise Sun, anesthésiologiste cardiaque à l’ICUO, chercheuse spécialisée dans les données et scientifique auxiliaire à l’ICES.

« Étant donné la situation médicale complexe des patients cardiaques et le risque que leur état de santé se détériore en attente d’une opération, une approche fondée sur les données aide à individualiser les temps d’attente et à faire un triage plus efficace en temps opportun, explique la Dre Sun. Notre modèle est un outil de plus pour les médecins, l’équipe de chirurgie et d’anesthésiologie ainsi que les gestionnaires, car il prédit le risque individuel en fonction du temps. »

Pour créer et valider cet outil, la Dre Sun et son équipe ont mené une étude rétrospective sur une cohorte représentative de la population à l’aide de données tirées du registre clinique de CorHealth Ontario et de bases de données administratives de l’ICES sur la santé de la population. Plus de 62 000 patients de toute la province ont été inclus dans l’analyse. Les résultats ont été publiés dans la Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC).

La Dre Sun et son équipe ont aussi établi les caractéristiques des personnes qui présentent le plus haut risque de décès ou d’hospitalisation non planifiée en attente d’une opération, ce qui pourrait servir à déterminer quels patients gagneraient à être opérés plus rapidement. 

Pour en savoir plus :

La Dre Sun et son équipe ont aussi conçu des applications et des plateformes logicielles intégrées pour aider les hôpitaux et les régions sanitaires à gérer les listes d’attente, planifier les capacités et établir les horaires durant et après la pandémie. 

Personne-ressource pour les médias :

Pour fixer une entrevue avec la Dre Louise Sun de l’ICUO, veuillez communiquer avec :

Leigh B. Morris
Agent de communication
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
613-316-6409 (cell.)
lmorris@ottawaheart.ca 

Partager