Des MACE aux PACE : quand la recherche se met à l’écoute des patients

Plus tôt cette semaine, le site de JAMA Network Open a publié les résultats d’une étude qui répond à une importante question : quels sont les événements cardiovasculaires et non cardiovasculaires indésirables qui préoccupent le plus les patients?

« Traditionnellement, la recherche en médecine cardiovasculaire se préoccupe surtout d’éventualités comme la mort et les événements cardiovasculaires indésirables majeurs (major adverse cardiovascular events ou MACE en anglais) », explique la Dre Louise Sun, anesthésiologiste cardiaque à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et auteure principale de l’étude. « Jusqu’à maintenant, peu d’attention a été accordée aux éventualités qui préoccupent le plus les patients eux-mêmes. Notre article présente, pour la première fois, un indicateur consensuel qui tient compte de leur perspective. »

La Dre Sun et son équipe ont analysé les points de vue d’un groupe national de patients et de proches aidants, et d’une équipe clinique multidisciplinaire pour établir une liste de cinq événements cardiovasculaires et non cardiovasculaires indésirables selon les patients (patient-derived adverse cardiovascular and non-cardiovascular events ou PACE en anglais).

PACE : Les événements les plus préoccupants pour les patients cardiaques

  • AVC grave nécessitant 14 jours ou plus d’hospitalisation ou de la réadaptation à l’hôpital.
  • Dépendance envers un respirateur.
  • Apparition ou aggravation de l’insuffisance cardiaque.
  • Admission dans une maison de soins infirmiers. 
  • Nécessité de commencer une dialyse.

« Pour la recherche en médecine cardiovasculaire, les PACE sont intéressants parce qu’ils sont adaptés au travail avec les bases de données administratives et les données recueillies de façon prospective, explique la Dre Sun. On peut facilement les utiliser dans le cadre d’essais cliniques interventionnels et de grandes études épidémiologiques pour asseoir la prise en charge des maladies cardiovasculaires sur les plus importantes préoccupations des patients, des proches aidants et du personnel clinique. »

Pour en savoir plus, lire l’article Derivation of Patient-Defined Adverse Cardiovascular and Noncardiovascular Events Through a Modified Delphi Process.

Personne-ressource pour les médias

Leigh B. Morris
Agent de communication
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
613-316-6409 (cell.)
lmorris@ottawaheart.ca

Partager