L’étude OCEAN de l’Institut de cardiologie franchit la barre des mille participants

Un projet de recherche mené par l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa a recruté son millième participant le mois dernier, marquant ainsi un important jalon. Intitulé The Optimal Anticoagulation for Enhanced Risk Patients Post-Catheter Ablation for Atrial Fibrillation (OCEAN), ce projet est l’un des rares essais cliniques sur la fibrillation auriculaire (FA) à avoir franchi la barre des mille participants.

OCEAN est un essai contrôlé randomisé de phase IV visant à déterminer si la prise d’anticoagulants oraux à long terme est préférable à un traitement antiplaquettaire (AAS) employé seul pour réduire l’incidence des accidents emboliques cérébraux après une ablation réussie de la FA par cathéter chez des personnes présentant un risque modéré. 

L’étude reçoit du financement des Instituts de recherche en santé du Canada. Elle est menée en collaboration avec le Southlake Regional Health Centre, le Réseau canadien pour la prévention des accidents cérébrovasculaires (C-SPIN), Bayer inc. et Biotronik.

David Birnie, M.D., de l’ICUO, et Atul Verma, M.D., du Southlake Regional Health Centre, sont cochercheurs principaux.

Partager