L'Institut de cardiologie et l'Université d'Ottawa reçoivent 5,8 M$ du Fonds d’innovation 2020 de la FCI

Une équipe de spécialistes étudiera les liens entre le cerveau et le cœur en vue de transformer les soins offerts aux patients.

OTTAWA, 3 mars 2021 – Aujourd’hui, la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) a attribué plus de 5,8 millions de dollars de son Fonds d’innovation 2020 au Hub of Excellence for Cardio-Neuro-Mind Research (HCNMR). Ce pôle de recherche en psycho-neuro-cardiologie est dirigé par le Dr Peter Liu de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) et la chercheuse Ruth Slack, Ph.D., de l’Institut de recherche sur le cerveau de l’Université d’Ottawa (IRCuO). La subvention de la FCI permettra au HCNMR de poursuivre ses travaux cruciaux visant à comprendre les liens entre le cerveau et le cœur et à créer de nouveaux outils pour prévenir, diagnostiquer et traiter la maladie, en vue d’améliorer les soins de millions de patients au pays.

« Les maladies du cœur et du cerveau sont mortelles et invalidantes, et pourtant, on s’est peu intéressé jusqu’à présent aux liens importants qu’elles entretiennent entre elles. Grâce au formidable soutien de la FCI, l’équipe du HCNMR pourra étudier les mécanismes communs sous-jacents de ces problèmes de santé complexes », explique le Dr Peter Liu, directeur scientifique et vice-président de la recherche à l’ICUO. « Nous sommes reconnaissants de pouvoir poursuivre nos recherches afin de transformer les soins offerts aux patients atteints de plusieurs de ces affections dévastatrices, dont l’insuffisance cardiaque, les troubles cognitifs, la fibrillation auriculaire, les accidents vasculaires cérébraux, la dépression, les troubles du sommeil et l’anxiété. »

« La médecine actuelle traite les maladies du cœur et du cerveau en vase clos, avec une compréhension limitée des liens étroits qu’elles entretiennent entre elles sur le plan de la pathogenèse, des facteurs de risque, de la régulation et des traitements possibles », explique la directrice de l’IRCuO, Ruth Slack. « Ensemble, nous sommes maintenant prêts à combler le déficit de connaissances actuel et à trouver des solutions novatrices pour améliorer les soins offerts aux patients. »

L’équipe du HCNMR compte aussi dans ses rangs la Dre Sandra Black, clinicienne spécialiste des essais cliniques et des troubles cognitifs vasculaires à l’Institut de recherche Sunnybrook, le Dr Georg Northoff, titulaire de la Chaire de recherche du Canada (niveau 1) sur l’esprit, l’imagerie cérébrale et la neuroéthique à l’Institut de recherche en santé mentale du Royal (IRSM), affilié à l’Université d’Ottawa, et Katey Rayner, Ph.D., experte de l’athérosclérose et de l’inflammation à l’ICUO.

Le projet compte cinq objectifs :

  1. Améliorer le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies neurologiques, cardiaques et mentales concomitantes grâce à une collaboration accélérée.
  2. Cerner les mécanismes communs associés à l’insuffisance cardiaque, à la dépression et aux troubles cognitifs, et concevoir des outils pour améliorer les diagnostics et les traitements.
  3. Étudier les liens entre la fibrillation auriculaire, les accidents vasculaires cérébraux et les troubles cognitifs, et en expliquer les mécanismes sous-jacents, les facteurs prédictifs et les stratégies d’atténuation.
  4. Déterminer comment les différences entre les sexes influent sur les interactions entre les maladies et concevoir des interventions d’une efficacité optimale pour tous et toutes.
  5. Transformer les soins aux patients en abordant les maladies du cœur et du cerveau comme un tout, afin de mettre au point un modèle de soins neuro-cardiaques axé sur le patient.

Au sujet du HCNMR

Basé à l’Université d’Ottawa, le Hub of Excellence for Cardio-Neuro-Mind Research est le premier groupe de recherche multidisciplinaire au pays à explorer les mécanismes communs sous-jacents aux problèmes cardiaques, neurologiques et mentaux. L’équipe de recherche est composée d’expertes et d’experts chevronnés en recherche neuroscientifique, cardiovasculaire, vasculaire, psychiatrique et technologique de l’ICUO, de l’IRCuO, de l’Institut de recherche en santé mentale du Royal, de l’Institut de recherche Bruyère, de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, du Centre des sciences de la santé Sunnybrook associé à l’Université de Toronto, et d’autres établissements de recherche de premier plan de partout au Canada.

Pour plus de détails :

Communiqué de presse : Visitez le site Web de la Fondation canadienne pour l’innovation pour plus de détails.

Entrevues : Pour coordonner une entrevue avec le Dr Peter Liu ou un autre porte-parole de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa participant au HCNMR, veuillez communiquer avec la personne-ressource ci-dessous.

Personne-ressource pour les médias :

Leigh B. Morris
Agent de communication
Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
613-316-6409 (cellulaire)
lmorris@ottawaheart.ca

 

Partager