Anesthésiologie cardiaque

À l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, la Division d’anesthésiologie cardiaque est une division à multiples facettes, vouée aux soins cardiovasculaires périopératoires, à l’enseignement et à la recherche. Vite placée sous la direction du Dr J. Earl Wynands, pionnier en matière d’anesthésiologie cardiaque en Amérique du Nord, la Division a mis en place un modèle sans pareil au Canada. Cette Division comprend les services suivants :

  • Évaluation préopératoire et préparation de tous les patients avant l’intervention chirurgicale
  • Services d’anesthésie périopératoires
  • Imagerie échocardiographique périopératoire
  • Gestion des soins intensifs postchirurgicaux
  • Tous les autres soins respiratoires

Chaque année, l’Institut de cardiologie pratique environ 1 500 opérations à cœur ouvert sous anesthésie : pontages coronariens, chirurgies valvulaires, transplantations cardiaques, thromboartériectomies, et implantations de dispositifs d’assistance cardiaque (cœurs artificiels et dispositifs d’assistance ventriculaire gauche). De plus, l’anesthésie clinique est utilisée pour un nombre croissant d’interventions incluant l’installation d’une grande variété de stimulateurs cardiaques, de défibrillateurs automatiques implantables (DAI), de valves sigmoïdes aortiques hypodermiques et d’opérations pour cause d’arythmie.

Des soins intensifs pluridisciplinaires sont dispensés par l’Unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque aux patients ayant subi une opération du cœur. Cette unité est gérée par un groupe de médecins spécialisés en soins intensifs d’anesthésiologie cardiaque. Ceux-ci assurent également le soutien en soins respiratoires pour l’Unité de soins coronariens.

Sous la direction du chef de la Division d’anesthésiologie cardiaque, une équipe de technologues en anesthésie apporte son aide aux anesthésiologistes dans toute une gamme de tâches cliniques.

La participation à l’enseignement a lieu dans le cadre des rotations des résidents venant du Département d’anesthésiologie de l’Université d’Ottawa; de la rotation des boursiers de recherche du Programme de soins intensifs de l’Université d’Ottawa, et du programme de bourse d’études supérieures en anesthésiologie cardiaque.

Programmes et unités 

Unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque

Directeur médical, Bernard McDonald, M.D.

L’Unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque (USICC) dispense tous les niveaux de soins aux patients qui sont en convalescence après avoir subi une opération du cœur; il s’agit de patients ayant des besoins postopératoires vitaux qui doivent être gérés ou souffrant de complications postopératoires.

L’USICC comprend en tout 19 lits de soins intensifs, répartis dans 3 modules. Cinq médecins traitants en soins intensifs dirigent une équipe pluridisciplinaire, constituée d’infirmiers et d’infirmières en soins intensifs, d’inhalothérapeutes, de diététistes professionnels, de physiothérapeutes, d’orthophonistes et d’un pharmacien, soit plus d’une centaine de personnes affectées exclusivement à l’USICC.

La structure de cette équipe fait que le personnel de l’USICC est en mesure d’assurer de manière professionnelle tous les aspects de la gestion des patients, et ce, à un niveau très poussé. À titre d’exemple, citons la surveillance hémodynamique ce qui comprend l’échocardiographie transœsophagienne), le soutien hémodynamique (qui fait appel à un ballonnet de contrepulsion intra-aortique et à des dispositifs d’assistance ventriculaire temporaires et de longue durée), le soutien ventilatoire (notamment par oscillation à haute fréquence et oxygénation extra-corporelle de la membrane), la sédation, la nutrition et les thérapies continues de remplacement rénal. Ces soins sont dispensés en étroite collaboration avec le personnel dela Division de chirurgie cardiaque et avec le soutien de toute une gamme de services médicaux et chirurgicaux disponibles et facilement accessibles.

L’USICC est une unité de soins intensifs pluridisciplinaire et complète, de Niveau 1 (selon la Société canadienne de soins intensifs) ou de Niveau 3 (selon la classification du ministère de la Santé). Elle prend en charge les patients ayant subi une opération du cœur, allant des interventions les plus ordinaires jusqu’aux méthodes de soutien vital les plus complexes et les plus pointues.

Les médecins de l’USICC participent activement à l’enseignement dans le cadre des programmes de médecine de soins intensifs et d’anesthésiologie de l’Université d’Ottawa; l’USICC constitue en outre une rotation fondamentale pour les boursiers en médecine de soins intensifs et pour les résidents en anesthésiologie. L’USICC accueille également des médecins résidents et postdoctorants issus de toute une gamme de programmes d’études postuniversitaires, tels que l’anesthésiologie cardiaque, la cardiologie, la chirurgie cardiaque et la chirurgie thoracique. L’USICC assure également des rotations cliniques pour des internes venant de toutes les professions de la santé représentées au sein de son équipe.

ANESTHÉSIOLOGIE CLINIQUE

Chef, Jean-Yves Dupuis, M.D.

La branche clinique de la Division d’anesthésiologie cardiaque assure tous les aspects des soins périopératoires dispensés aux patients ayant subi une opération du cœur. Ces soins sont fournis par des anesthésiologistes cardiaques spécialisés en anesthésiologie et en médecine de soins intensifs pour patients cardiaques.

Les soins anesthésiques commencent par une consultation préopératoire, à l’Unité de préadmission (UPA) pour les patients externes, et à l’hôpital pour les patients déjà hospitalisés. Les malades hospitalisés, opérés ou non, ont également accès aux consultations d’anesthésiologie.

Les soins d’anesthésiologie périopératoires (c’est-à-dire l’anesthésique lui-même) sont fournis pour toute une série d’interventions, dans différentes situations cliniques :

  • interventions chirurgicales cardiaques
  • ablation par électrophysiologie pour le traitement des arythmies
  • insertion de défibrillateur automatique implantable (DAI)
  • cardioversion urgente ou non
  • gestion périopératoire de la douleur, notamment par anesthésie tronculaire
  • échocardiographie transœsophagienne pour la chirurgie cardiaque et les soins intensifs

La Division d’anesthésiologie cardiaque assure de façon complète et exhaustive les services médicaux de soins intensifs dans le cas des soins cardiaques postopératoires et de tous les autres soins intensifs supplémentaires dont le patient opéré pourrait avoir besoin. Ces soins sont dispensés à l’USICC, où tous les aspects des soins de soutien vital sont assurés, jusqu’à ce que les patients soient en état de se déplacer et de regagner leur chambre d’hôpital.

Un soutien respiratoire ainsi que des services de consultation sont également mis à la disposition de l’Unité de soins coronariens pour les patients gravement malades non opérés, et en particulier pour ceux nécessitant un soutien ventilatoire.

Lors des interventions de chirurgie cardiaque, les aspects techniques de la surveillance des patients sont adaptés aux besoins de chacun. On utilise une gamme complète de techniques de pointe pour la surveillance hémodynamique, l’échocardiographie transœsophagienne, la surveillance neurophysiologique, y compris l’électroencéphalographie et le Doppler transcrânien, la surveillance respiratoire et anesthésique, ainsi que pour l’archivage informatique des anesthésies.

Une équipe de technologues en anesthésie intervient également dans les salles d’opération cardiaque.

UNITÉ DE PRÉADMISSION

Avant une opération chirurgicale non urgente, de nombreux patients sont évalués à l’Unité de préadmission (UPA) comme patients externes. C’est là qu’ils rencontrent un anesthésiologiste et qu’on leur donne des renseignements concernant leur préparation à l’intervention chirurgicale, l’anesthésique lui-même et les soins postopératoires.

Cette visite couvre tous les aspects. On y procède à une évaluation supplémentaire, relative aux soins infirmiers, et l’on fournit au patient du matériel didactique concernant l’intervention chirurgicale et le séjour à l’hôpital dans son ensemble, tant sous forme audiovisuelle que par écrit. On lui donne également des instructions en préparation à l’admission, notamment à propos de l’heure et du lieu de cette dernière, qui, la plupart du temps, a lieu le matin même de l’opération.

C’est également lors de la visite à l’UPA que l’on prend, si nécessaire, des dispositions relativement à tout examen et à toute consultation préopératoire supplémentaires.

Recherche 

Directeur actuel : Diem Tran, M.D.

Au sein de la Division d’anesthésiologie cardiaque, le personnel médical est déterminé à dispenser les meilleurs traitements disponibles pour la maladie du cœur, de même qu’à mettre au point des méthodes de soins améliorées. Pour ce faire, il compare les traitements actuels à de nouvelles solutions, qui, à son avis, donneront de meilleurs résultats. Dans le cadre d’essais cliniques approuvés, de nouveaux traitements peuvent ainsi être comparés à la façon habituelle de procéder.

Antécédents

Nous avons depuis longtemps l’habitude de faire de la recherche. Le premier président de la Division d’anesthésiologie, le Dr J. Earl Wynands , a d’ailleurs été l’un des pères de l’anesthésie cardiaque. La tradition s’est poursuivie avec le Dr Howard Nathan, qui a entre autres réalisé des études approfondies sur la protection du cerveau au cours de la chirurgie cardiaque.

Vers une amélioration des soins

Les thèmes de recherche actuels vont du bloc opératoire jusqu’à l’Unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque (USICC), qui accueille les patients venant d’être opérés. La recherche dans cette Division repose sur une véritable équipe, regroupant des chercheurs, aussi bien en sciences fondamentales qu’en médecine, des gestionnaires et des coordonnateurs de recherche. On y entreprend des études financées par des pairs (centrées sur l’Institut de cardiologie ou multicentriques), de même que des projets de recherche supervisés de façon interne.

Éducation 

Superviseur, enseignement de 2e et 3e cycles, Christopher Hudson, M.D.
Superviseur, enseignement de 1er cycle et programmes de bourse, Sean Dickie, M.D.

Des activités d'éducation médicale en anesthésiologie cardiaque sont offertes au 1er cycle et aux cycles supérieurs.

Enseignement de 2e et 3e cycles

Le perfectionnement des anesthésistes cardiaques prévoit une rotation dans le cadre du programme de résidence du Département d'anesthésie de l'Université d'Ottawa et du programme de résidence en soins critiques de l'Université d'Ottawa. Des rotations consacrées à l'anesthésie cardiaque, qui sont habituellement coordonnées avec d'autres rotations à l'Unité de soins intensifs en chirurgie cardiaque et à l'Unité de soins coronariens, offrent une expérience éducative complète et incomparable en matière de soins cardiaques. De plus, notre programme cardiovasculaire de base est l'une des principales composantes d'enseignement du programme de résidence de l'Université d'Ottawa.

Enseignement de 1er cycle

Les membres de la Division d'anesthésiologie cardiaque participent aux activités d'enseignement préclinique au 1er cycle à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa. Par ailleurs, nous offrons des rotations cliniques aux étudiants de 1er cycle en médecine qui souhaitent recevoir une formation en anesthésie cardiaque.

Bourse de recherche postdoctorale

Le programme de bourse de recherche postdoctorale en anesthésiologie cardiaque offre une occasion aux anesthésistes qualifiés de se familiariser avec tous les aspects de l'anesthésiologie cardiaque; ils peuvent notamment recevoir une formation avancée en échocardiographie transœsophagienne périopératoire, en médecine de soins critiques et en anesthésie dans le cadre d'interventions cardiaques non effractives en pleine évolution.

Le programme de bourses de recherche de 2 e et 3 e cycles en anesthésiologie cardiaque donne aux anesthésiologistes qualifiés l’occasion de se familiariser avec tous les aspects de cette spécialité, et notamment de se former à la pratique de l’échocardiographie transœsophagienne, de la médecine de soins intensifs et de l’anesthésie dans le cadre d’interventions non effractives.

Équipe 

Stéphane Lambert, M.D., Chef de division

Le personnel de la Division d’anesthésiologie cardiaque et d’autres employés de l’Institut de cardiologie gardent un bon souvenir de plusieurs anciens membres de la Division :

  • J. Earl WynandsM.D.
  • John Atkinson, M.D.
  • John Cowan, M.D.
  • Gilles de la Salle, M.D.
  • Jeff Hertig, M.D.
  • Ruaraidh McIntyre, M.D.
  • Barry Wilson, M.D.
  • John Wrazej, M.D.

Partager