Clinique d’hypertension

Fondée en 1990 par le Dr Frans Leenen, Ph.D., cardiologue à l’Institut de cardiologie, la Clinique d’hypertension reçoit les patients qui requièrent un diagnostic, un traitement ou une prise en charge de l’ hypertension (tension artérielle élevée). La Clinique reçoit également les patients hypotendus (qui ont une tension artérielle très basse). Le Dr Marcel Ruzicka, Ph.D., néphrologue et spécialiste de l’hypertension liée à une maladie rénale, s’est joint à l’équipe médicale de la Clinique en 2002. Les patients doivent être orientés vers la Clinique par un médecin de famille ou un spécialiste.

À quoi s’attendre

Au cours de votre visite initiale à la Clinique, dont la durée variera de une heure et demie à deux heures, l’infirmière clinicienne mesurera votre taille, votre poids et votre tour de taille, de même que vos tours de bras afin de sélectionner le brassard approprié. Cette dernière mesure est très importante, car, avec un brassard trop petit, les valeurs observées sont plus élevées que la véritable tension artérielle.

Des mesures de votre tension artérielle seront prises à vos deux bras en position assise dans une salle où vous serez seul; on vous demandera de ne pas parler. Chez certaines personnes, les valeurs observées sont supérieures sur un des bras; si c’est votre cas, l’infirmière vous recommandera de toujours utiliser ce bras pour prendre votre tension artérielle. Des mesures de votre tension artérielle seront également prises alors que vous vous tiendrez debout.

Vos antécédents médicaux seront passés en revue, de même que les antihypertenseurs que vous prenez ou que vous avez pris par le passé et leurs effets secondaires. Vous devrez apporter à ce rendez-vous tous vos médicaments dans leur contenant d’origine.

La précision du tensiomètre que vous utilisez à la maison pourra aussi être évaluée à cette occasion.

Le médecin réalisera un bref examen physique et discutera avec vous de votre plan de traitement. Si nécessaire, on vous prescrira des épreuves diagnostiques pour évaluer votre cœur et vos reins et on vous fixera des rendez-vous de suivi au besoin.

Les examens couramment prescrits pour faciliter le diagnostic de l’hypertension comprennent :

  • des analyses sanguines pour mesurer les taux d’électrolytes, de sucre (glycémie) et de lipides et évaluer la fonction rénale;
  • des analyses d’urine pour rechercher la présence de sang, de sucre ou de protéines;
  • une électrocardiographie (ECG) ou une échocardiographie (échographie du cœur) pour révéler de possibles antécédents de crise cardiaque ou des lésions cardiaques liées à l’hypertension;
  • des examens visant à évaluer l’état de vos reins, comme une échographie abdominale, une tomodensitométrie ou une angiographie rénale;
  • un moniteur ambulatoire de la tension artérielle, qui mesurera automatiquement votre tension artérielle toutes les 20 minutes pendant 24 heures pour évaluer ses fluctuations et votre risque de maladie cardiovasculaire.

Lors des visites de suivi, on mesurera votre tension artérielle et votre poids, on examinera les résultats de vos examens et on discutera avec vous de changements à votre mode de vie. Votre traitement médicamenteux sera ajusté au besoin (ajout ou changement de médicaments).

Surveillance de la tension artérielle à domicile

Avant de poser un diagnostic d’hypertension, le médecin peut vous demander de mesurer votre tension artérielle à domicile.

  • Pour ce faire, vous devrez vous asseoir confortablement dans une pièce calme, sans distraction, le dos bien soutenu et les pieds à plat au sol, et placer votre bras sur une table ou un oreiller pour qu’il soit à la même hauteur que votre cœur. Vous prendrez alors trois mesures à une ou deux minutes d’intervalle.
  • Vous devrez prendre ces trois mesures pendant plusieurs jours, les noter et les apporter à votre rendez-vous suivant.
  • Il est recommandé de prendre les mesures vers 10 h, puis entre 15 h et 16 h. Si possible, mesurez votre tension artérielle au travail.

Si le diagnostic est confirmé, on vous demandera peut-être de mesurer votre tension artérielle deux à trois fois par semaine pour évaluer les effets du traitement.

Nous recommandons les tensiomètres de marque Omron ou LifeSource. Les modèles avec brassard sont préférables, car les dispositifs de mesure au poignet sont généralement moins précis. Il est important de vous procurer un brassard de la taille appropriée, en particulier si vous avez de gros bras.

Facteurs qui tendent à élever la tension artérielle

Il est préférable de ne pas mesurer la tension artérielle dans les conditions suivantes :

  • Douleur, stress ou anxiété
  • Envie d’uriner ou d’aller à la selle
  • Tabagisme (attendez au moins 30 minutes avant de prendre une mesure)
  • Consommation de café (attendez au moins 30 minutes avant de prendre une mesure)
  • Après un bain ou une douche (attendez au moins 30 minutes avant de prendre une mesure)
  • Utilisation de certains médicaments sans ordonnance (en particulier les anti-inflammatoires non stéroïdiens [AINS] comme Advil®/ibuprofène, Aleve®/naproxène et Celebrex®)

Sources d’information pour les patients

Partager