Le Prix d’excellence internationale de 2021 – Katey Rayner

24 mars 2022

L’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) a le plaisir d’annoncer l’attribution du Prix d’excellence internationale de 2021 à la chercheuse Katey Rayner, Ph.D. Ce prix récompense un chercheur de l’ICUO qui démontre des qualités de chef de file mondial ou qui s’est démarqué sur la scène internationale dans son domaine.

Katey Rayner est reconnue mondialement pour ses contributions exceptionnelles à la compréhension du rôle des microARN et de l’inflammation dans l’athérosclérose et le métabolisme du cholestérol.

Elle codirige actuellement un consortium mondial regroupant des chercheurs de la France, de l’Espagne et du Canada qui étudient le transport du cholestérol et l’oxydation cellulaire dans le but de faire régresser l’athérosclérose et de prévenir les déficits cognitifs d’origine vasculaire. Son leadership au sein de ce consortium a mené à une subvention de l’Espace européen sur les maladies cardiovasculaires pour un projet de recherche transnationale sur les maladies cardiovasculaires et la démence vasculaire. Ces travaux correspondent tout à fait à une priorité clé de la stratégie ORACLE de l’ICUO, soit la recherche sur le cœur et le cerveau. Ils s’inscrivent aussi en droite ligne avec l’initiative menée par des chercheurs de l’ICUO (dont Katey Rayner comme co-chercheuse principale) en psycho-neuro-cardiologie financée par la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Katey Rayner dirige également une équipe multidisciplinaire de chercheurs biomédicaux, de chimistes et de chercheurs cliniciens qui travaillent à transférer les découvertes fondamentales dans la pratique clinique. L’équipe élargit la portée d’interventions existantes pour mieux comprendre l’innocuité et l’efficacité d’approches qui ciblent l’inflammation associée à la protéine RIPK1 et qui visent la mise au point de nouveaux agents d’imagerie moléculaire diagnostique basés sur la RIPK1. Ces recherches profitent de la collaboration continue entre Katey Rayner et Ionis Pharmaceuticals, un chef de file de la conception de médicaments à base d’ARNi. L’équipe de projet bénéficie d’un important financement sous forme d’une subvention d’équipe Préparation à l’essai sur l’inflammation et les maladies chroniques des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).

Katey Rayner a publié de nombreuses études percutantes dans des revues comme Science, Nature, Journal of Clinical Investigation, Circulation, Circulation Research, ATVB et Nature Metabolism.

L’expertise de Katey Rayner est recherchée dans le monde entier. Elle jouit d’ailleurs d’une renommée hors norme à cette étape de sa carrière. En 2021, elle a présidé le congrès Vascular Discovery de l’American Heart Association (AHA), où des scientifiques des quatre coins du monde se sont réunis pour discuter des plus récentes découvertes et innovations en science cardiovasculaire. Katey Rayner joue d’importants rôles de leadership dans la communauté scientifique internationale. Elle est membre élue de la Leadership Academy et du conseil ATVB (athérosclérose, thrombose, biologie vasculaire) de l’AHA, et a présidé le comité du conseil ATVB chargé du développement des jeunes carrières en recherche. Elle siège au secteur d’étude des NIH sur l’athérosclérose et l’inflammation du système cardiovasculaire, et à des comités d’examen par les pairs des IRSC et de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. Elle collabore régulièrement à titre d’examinatrice aux revues Circulation, Circulation Research, Nature Communications et Cell Reports. Elle est aussi membre du comité de rédaction de la prestigieuse revue Atherosclerosis, Thrombosis and Vascular Biology de l’AHA.

Katey Rayner est membre du Collège de nouveaux chercheurs de la Société royale du Canada. Elle a également reçu plusieurs autres distinctions prestigieuses, dont le prix Joseph A. Vita (2021), le prix Daniel Steinberg pour chercheur en début de carrière de l’AHA et des bourses pour nouveau chercheur des IRSC et de la Fondation des maladies du cœur du Canada. Elle a aussi reçu le prix de la Chercheuse de l’année de l’ICUO, le prix Chercheuse de l’année – Biomédical de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa et, tout récemment, le Prix d’excellence en recherche Jean Himms-Hagen pour son leadership international, son sens de l’innovation et ses contributions à la recherche.

Félicitations à Katey Rayner pour ses réalisations incomparables à l’échelle mondiale!

Partager