Alarcon, Emilio

Sommaire 

Chercheur à la Division de chirurgie cardiaque, Emilio I. Alarcon, Ph.D., est directeur du Laboratoire de génie chimique des bionanomatériaux.

Parcours 

Né à Santiago, au Chili, Emilio Alarcon a obtenu en 2005 un baccalauréat en chimie de l’Université de Santiago de Chile à l’occasion duquel il a exploré les mécanismes de chimiluminescence dans l’oxydation du tryptophane, sous la direction du professeur Eduardo Lissi. Après sa maîtrise en chimie de l’Université pontificale catholique du Chili terminée en 2008, il a obtenu un doctorat dans la même discipline un an plus tard, avec le dépôt d’une thèse sur les mécanismes d’oxydation des protéines médiées par des dérivés réactifs de l’oxygène. En 2009, Emilio Alarcon s’est installé à Ottawa avec sa famille pour effectuer un stage postdoctoral au Laboratoire de Tito Scaiano, au cours duquel il a travaillé à la mise au point de nouveaux bionanomatériaux et de biocapteurs destinés au secteur des sciences de la santé. En 2011, il a été nommé associé de recherche, un poste qu’il a occupé jusqu’à son entrée au service de l’ICUO en juillet 2014. Il a publié plus de 50 articles révisés par des pairs. Il est le premier éditeur d’un livre sur l’utilisation de nanoparticules de l› argenterie en biomédecine: «Silver Nanoparticle Applications: In the Fabrication and Design of Medical and Biosensing Devices» (Springer, United Kingdom) - Emilio I. Alarcon, May Griffith et Klas I. Udekwu.

M. Alarcon est membre du comité éditorial d’Heliyon, d’Elsevier en plus d’être rédacteur adjointe de la publication Frontiers in Biomaterials. Il a fait partie du comité de lecture de plus de 200 articles parus dans diverses revues scientifiques, y compris ACS Sustainable Chemistry and Engineering, Analytical Methods, Analyst, Biomaterials Science, Biomacromolecules, Circulation, Nanoscale et PLOS pour n’en citer que quelques-unes. 

Emilio Alarcon a aussi été examinateur de demandes de subvention pour le compte de divers bailleurs de fonds internationaux, comme les Instituts de recherche en santé du Canada,  l’Agence nationale pour la recherche (ANR) de France, le programme de financement de la recherche en médecine régénérative intégrative de l’Université de Linköping de Suède, la Commission nationale de la recherche scientifique et technologique du Chili et le Conseil national de la recherche scientifique et technique d’Argentine.

Son laboratoire est à l’heure actuelle financé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada, par une subvention des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et par une subvention du Programme de projets de recherche concertée sur la santé du CRSNG.

Intérêts cliniques et de recherche 

Le Laboratoire de génie chimique des bionanomatériaux que dirige Emilio I. Alarcon, situé dans le Centre de recherche de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO), est affilié au Programme de biomatériaux et de régénération de la Division de chirurgie cardiaque de l’ICUO. Le Laboratoire vise principalement à mettre au point et à caractériser des nanomatériaux hybrides bioinspirés. Les matrices tridimensionnelles (3D) produites, qui possèdent des propriétés contractiles et antibactériennes accrues, sont destinées à la reconstruction de tissus dont la capacité de régénération a été altérée, comme les tissus myocardiques infarcis (régions du cœur endommagées à la suite d’une crise cardiaque) ou les tissus cutanés qui présentent des lésions vasculaires (p. ex., pied diabétique).

En produisant de nouvelles nanostructures hybrides, le Laboratoire vise à contourner les limites que présentent les matrices extracellulaires biomimétiques dans la régénération tissulaire. Nos travaux de recherche portent sur plusieurs aspects liés aux bionanomatériaux, de la structure chimique des radicaux libres à la production et à l’évaluation des matrices tridimensionnelles (3D) dans la régénération tissulaire. Vous trouverez ci-après la liste des principaux travaux de recherche en cours dans notre laboratoire :

  • Nanofibres électroconductives hybrides dans la mise au point de « pièces de rechange cardiaques » et la régénération myocardique;
  • Matrices hybrides 3D dotées de propriétés antibactériennes accrues et d’un potentiel de néovascularisation tissulaire supérieur pour le traitement du pied diabétique (médecine régénérative);
  • Effet des nanoparticules métalliques dans l’oxydation biomoléculaire et la dégradation des nanomatériaux hybrides destinés au génie tissulaire;
  • Vaporisation de biopolymères antibactériens dans la néovascularisation tissulaire et réduction des biofilms à l’origine d’infections tissulaires chroniques.
Publications 

Voir la liste des publications actuelles sur Google Scholar.

Publications choisies: 

  1. J. Pupkaite, M. Ahumada, S. Mclaughlin, M. Temkit, S. Alaziz, R. Seymour, M. Ruel, I. Kochevar, M. Griffith, E. J. Suuronen, and E. I. Alarcon. Collagen-Based Photoactive Agent for Tissue Bonding. ACS Applied Materials & Interfaces, 9, 9265-9270 (2017).
  2. S. Allison, M. Ahumada, C. Andronic, B. McNeill, F. Variola, M. Ruel, V. Hamel, W. Liang, E. Suuronen, and E. I. Alarcon. Electroconductive nanoengineered biomimetic hybrid fibers for cardiac tissue engineering. Journal of Materials Chemistry B, 5, 2402-2406 (2017).
  3. S. McLaughlin, M. Ahumada, W. Franco, T.-F. Mah, R. Seymour, E. J. Suuronen, and E. I. Alarcon. Sprayable peptide-modified silver nanoparticles as barrier against bacterial colonization. Nanoscale, 8, 19200-3 (2016).
  4. E. I. Alarcon, B. Vulesevic, A. Argawal, A. Ross, P. Bejjani, J. Podrebarac, R. Ravichandran, J. Phopase, E. J. Suuronen, and M. Griffith. Coloured cornea replacements with anti-infective properties: Expanding the safe use of silver nanoparticles in regenerative medicine. Nanoscale, 8, 6484-9 (2016).
  5. M. Ahumada, S. McLaughlin, N. L. Pacioni, and E. I. Alarcon. Spherical Silver Nanoparticles in the Detection of Thermally Denatured Collagens. Analytical and Bioanalytical Chemistry, 408, 1993-6 (2016).
  6. Horacio Poblete, Anirudh Agarwal, Suma S. Thomas, Cornelia Bohne, Ranjith Ranjithkumar, Jaywant Phospase, Jeffrey Comer, and Emilio I. Alarcon. New Insights on Peptide–Silver Nanoparticle Interaction: Deciphering the Role of Cysteine and Lysine in the Peptide Sequence. Langmuir, 32, 265–273 (2016).
  7. S. Simoncelli, H.d.A. Weerasekera, C. Fasciani, C. Boddy, P. F. Aramendia, E. I. Alarcon and J. C. Scaiano. Thermoplasmonic ssDNA Dynamic Release from Gold Nanoparticles Examined with Advanced Fluorescence Microscopy. Journal of Physical Chemistry C, 6; 1499-1503 (2015).
  8. A. Ahmadi, S. Thorn, E. I. Alarcon, M. Kordos, D. T. Padavan, T. Hadizad, G. O. Cron, R. S. Beanlands, J. N. DaSilva, M. Ruel, R. A. deKemp and E. J. Suuronen. PET imaging of a collagen matrix reveals its effective injection and targeted retention in a mouse model of myocardial infarction. Biomaterials, 49: 18-26 (2015).
  9. M. Vignoni, H.d.A. Weerasekera, M.J. Simpson, J. Phopase, T.-F. Mah, M. Griffith, E. I. Alarcon, and J.C. Scaiano, LL37 peptide@silver nanoparticles: Combining the best of the two worlds for skin infection control. Nanoscale, 6(11), 5725-5728 (2014).
  10. E. I. Alarcon, K. Udewku, M. Skog, N. Polisetti, N. L. Pacioni,  K. G. Stamplecoskie, M. Gonzalez-Béjar,  A. Richter-Dahlfors, M. Griffith,  and J. C. Scaiano. The Biocompatibility and Antibacterial Properties of Collagen-stabilized, Photochemically Prepared Silver Nanoparticles. Biomaterials, 33 (19), 4947-56 (2012).

Partager