Edwards, Jodi

Sommaire 

Scientifique et directrice du programme de recherche Nexus sur le cerveau et le cœur, et chercheuse associée à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et au programme de recherche en épidémiologie clinique de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa.

Parcours 

Jodi Edwards est née à Calgary, Alberta, au Canada. En 2003, elle obtient sa maîtrise en linguistique de l’Université de Calgary, ayant recours à des techniques de neuroimagerie fonctionnelle et de surveillance des mouvements oculaires pour explorer les substrats neuronaux de la compréhension du langage chez les patients ayant développé de l’aphasie après un AVC. Mme Edwards a ensuite travaillé comme associée de recherche dans les équipes de recherche en neuroimagerie fonctionnelle au Hotchkiss Brain Institute, à Calgary, et au Centre d’imagerie du cerveau du Centre de recherche de l’hôpital Douglas, à Montréal.

En 2008, Dre Edwards s’installe à Vancouver pour poursuivre ses études doctorales en épidémiologie clinique à l’Université de Colombie-Britannique. Elle a travaillé sur l’identification de nouveaux facteurs de risque neurophysiologiques des AVC récurrents et d’autres incidents cardiovasculaires chez les personnes qui ont subi récemment une ischémie cérébrale transitoire (ICT). Ses travaux ont été publiés dans la revue Stroke. En 2011, Jodi Edwards a reçu le prix Cerveau en tête de l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des IRSC.

En 2014, Dre Edwards s’installe à Toronto après avoir accepté un poste de boursière de recherches postdoctorales au sein du laboratoire de Sandra Black, à l’Institut de recherche Sunnybrook, dans le cadre du Partenariat canadien pour le rétablissement de l’AVC de la Fondation des maladies du cœur (FMC), où elle a poursuivi ses recherches sur l’influence de nouveaux facteurs de risques cardiovasculaires sur les résultats pour les patients à risque élevé. Elle a reçu, tout au long de sa formation, des subventions offertes par des organisations nationales (comme les IRSC et la FMC), a publié plus de 30 articles dans des magasines revus par les pairs dans son domaine, a donné plus de 50 conférences au Canada et à l’international, dont dans sept symposiums en tant qu’invitée. Ses travaux ont attiré l’attention des médias nationaux.

Jodi Edwards a été sélectionnée à plusieurs reprises comme présidente des Associations nationales de formation pour le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires et pour le Partenariat canadien pour le rétablissement de l’AVC et est actuellement membre do conseil éditorial du Journal of Alzheimer’s Disease. Elle agit comme réviseure pour plusieurs journaux, comme Clinical Cardiology, le Journal of Human Hypertension, l’International Journal of Stroke, BMC Neurology, le Journal of American Geriatrics, Neurobiology of Aging et Alzheimer’s Research and Therapy. Elle est par ailleurs membre du groupe de travail contribuant au rapport de 2018 sur les AVC de la FMC. Son programme de recherche est actuellement financé par des subventions de Canadian Stroke Trials for Optimized Results et du Réseau canadien pour la prévention des accidents cérébrovasculaires.

Intérêts cliniques et de recherche 

Le programme de recherché de Jodi Edwards utilise des données cliniques et administratives se trouvant dans des bases de données sur la population pour évaluer l’impact indépendant et cumulatif de facteurs de risques cardiaques méconnus, comme les changements physiologiques associés à un remodelage cardiaque précoce, sur les résultats cliniques chez les personnes à risque élevé d’AVC, de fibrillation auriculaire ou de déclin cognitif.

L’objectif ultime des recherches de Dre Edwards est de développer des outils permettant de dépister les patients qui sont le plus à risque d’obtenir des résultats cliniques défavorables et de prolonger la période au cours de laquelle il est possible de faire de la prévention chez cette tranche de population.

Publications 

See current publications list at PubMed.

Key Publications

Edwards JD, Kapral MK, Fan, J. Swartz, R. (2017) High long-term mortality and morbidity in stable patients without early complications after stroke or TIA. CMAJ. Jul 24;189(29):E954-E961.

Edwards JD, Ramirez J, Callahan BL, Berezuk C, Lanctot K, Swardfager W, Strother S, Kiss A, Nestor S, Black SE. (2017). Antihypertensive treatment is associated with imaging markers of neurodegeneration and cognition: A propensity-weighted cohort analysis. Journal of Alzheimer’s Disease. 59(3):1113-1122.

Edwards JD. (2017). The importance of identifying early changes in cardiac structure and function for the prevention of cognitive impairment and dementia. Journal of Alzheimer’s Disease. 58(1):285-288.

Edwards JD, Kapral MK, Lindsay MP, Fang J, Swartz RH. (2017) Temporal trends in mortality and morbidity in patients with no early complications after stroke and transient ischemic attack. Journal of Stroke and Cerebrovascular Diseases. Jul;26(7):1641-1645.

Edwards JD, Koehoorn M, Boyd LA, Sobolev B, Levy AR. (2017). Diagnostic Accuracy of Transient Ischemic Attack from Physician Claims. Canadian Journal of Neurological Sciences. Jul;44(4):397-403.

Edwards JD, Kapral MK, Fan, J, Saposnik G, Gladstone, DJ. (2016). Underutilization of Ambulatory ECG Monitoring After Stroke and Transient Ischemic Attack. Missed Opportunities for Atrial Fibrillation Detection. Stroke. 47(8):1982-9.

Edwards JD, Jacova C, Sephery A, Pratt B, & Benavente OR. (2013). A Quantitative Systematic Review of Domain-Specific Cognitive Impairment in Lacunar Stroke. Neurology. Jan 15;80(3):315-22.

Edwards JD, Meehan SK, Levy AR, Teal PA, Linsdell MA, Boyd LA. (2011). Changes in intracortical excitability after transient ischemic attack are associated with ABCD2 score. Stroke. 42(3):728-33.

Partager