Rotstein, Benjamin

Sommaire 

Benjamin Rotstein, PhD, est professeur adjoint au Département de biochimie, microbiologie et immunologie de l’Université d’Ottawa, et directeur du Laboratoire de radiochimie et de sondes moléculaires pour l’imagerie à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa.

Parcours 

Titulaire d’un baccalauréat décerné conjointement par l’Université Dalhousie et l’Université de King’s College d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, Benjamin Rotstein détient également un doctorat en chimie organique de l’Université de Toronto. Ses recherches doctorales ont porté sur la réactivité des molécules amphotères et leurs applications dans la macrocyclisation des peptides. Monsieur Rotstein a ensuite effectué une formation postdoctorale en radiochimie et en imagerie moléculaire à l’École de médecine Harvard et à l’Hôpital général du Massachusetts, où il a obtenu un poste universitaire en 2015. Au cours de ses études postdoctorales, il a découvert des ylures d’iodonium spirocyclique pour la radiofluorination et a participé à la mise au point d’une nouvelle enzyme et d’indicateurs de récepteurs pour la tomographie par émission de positons. 

M. Rotstein a bénéficié, pour sa formation, de bourses d’études supérieures et de recherche postdoctorale du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Lauréat des Prix du jeune chercheur de la Society of Nuclear Medicine and Molecular Imaging et de l’Alzheimer’s Drug Discovery Foundation (ADDF), il a obtenu à titre de cochercheur des subventions de recherche de l’ADDF et de la Fondation Michael J. Fox pour la recherche sur la maladie de Parkinson.

Le programme de recherche de M. Rotstein est financé par les Instituts canadiens de recherche en santé, Coeur + AVC, la Fondation canadienne pour l’innovation, le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie et par le Ministère ontarien de la recherche, de l’innovation et de la science.

 

Intérêts cliniques et de recherche 

Les travaux de recherche menés au Laboratoire de radiochimie et de sondes moléculaires pour l’imagerie visent à découvrir des produits radiopharmaceutiques pour l’étude des mécanismes biochimiques et pharmaceutiques dans les systèmes organiques et pour le diagnostic de diverses maladies. Les cibles spécifiques de l’imagerie cardiovasculaire comprennent des biomarqueurs et des cibles thérapeutiques pour l’athérosclérose, les arythmies, les maladies valvulaires et l’insuffisance cardiaque. Pour atteindre ses objectifs, le laboratoire a mis au point des méthodes radiochimiques novatrices pour le radiomarquage de petites molécules et la bioconjugaison avec des isotopes radioactifs de courte durée comme le carbone 11 et le fluor 18.

Publications 

Voir la liste des publications actuelles sur PubMed.

Publications choisies :

Partager